Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/03/2020 à 17h37 AccorHotels -9,85% 26,260€

Accor : quel impact ?

Accor : quel impact ?
Accor : quel impact ?
Crédit photo © AccorHotels

(Boursier.com) — Accor redonne 2% à 34,50 euros ce mercredi, alors que la récente publication des résultats annuels a fait ressortir des comptes globalement solides avec un excédent brut d'exploitation de 825 millions d'euros, mais dans le bas de la fourchette d'objectif fournie par le groupe (entre 820 millions et 840 millions d'euros) pour des revenus de 4,049 milliards d'euros, en hausse de 16% et de 3,8% à périmètre et changes constants. Dans la principale branche HotelServices, le revenu par chambre disponible, un indicateur clé du secteur, affiche une progression globale de 1,7% sur l'exercice.
Accor soumettra à l'approbation de l'Assemblée Générale du 30 avril prochain le paiement d'un dividende de 1,05 euro par action assorti d'une option de paiement à 100% en numéraire ou à 100% en actions avec une décote de 5%.

Outre ces résultats, les investisseurs attendaient avec intérêt les propos du management sur l'épidémie de coronavirus... Le directeur financier d'Accor, Jean-Jacques Morin, a indiqué à ce sujet que 200 des 370 hôtels de la société en Grande Chine ont été fermés à cause de l'épidémie. La 'Grande Chine', y compris HK et Macao, représente 3% de l'activité de l'entreprise.
Par ailleurs, dans une interview accordée à 'BFM Business TV', Sébastien Bazin a déclaré que l'impact du coronavirus sur l'activité était jusqu'à présent d'environ 5 millions d'euros. Un impact limité donc à l'échelle du groupe, pour le moment...

L'impact de l'épidémie de coronavirus sera probablement significatif pour Accor au cours de l'année fiscale 2020, mais une forte reprise est attendue l'année suivante, estime Jefferies ('achat'). Ces "problèmes à court terme" ne diminuent pas l'attrait à long terme de l'opérateur hôtelier européen, souligne le broker, qui voit un potentiel haussier intéressant sur le titre. Jefferies met également en avant la décote dont souffre le titre par rapport à ses pairs américains, malgré son modèle d'activité similaire et une croissance plus élevée du revenu par chambre disponible... Enfin, JP Morgan vise désormais un cours de 35 euros, contre 35,5 euros auparavant, sur le dossier.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !