Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 17h38 Accor +3,45% 23,070€

Accor : 62% des hôtels du groupe sont actuellement fermés

Accor : 62% des hôtels du groupe sont actuellement fermés
 Accor : 62% des hôtels du groupe sont actuellement fermés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe hôtelier Accor a réalisé un chiffre d'affaires de 768 millions d'euros au premier trimestre 2020, en baisse de 17,0% en données publiées et de 15,8% en données comparables. Le RevPAR est en baisse de 25,4%. Ce repli traduit la détérioration brutale de l'environnement, liée à la propagation à l'échelle mondiale de l'épidémie de Covid-19, d'abord en Asie-Pacifique (-33,7%) puis dans d'autres régions notamment en Europe (-23,2%) et en Amérique du Nord (-22,2%).
Au cours du premier trimestre, Accor a ouvert 58 hôtels correspondant à 8.000 chambres. A fin mars 2020, le Groupe disposait d'un parc hôtelier de 746.903 chambres (5.085 hôtels). Au 22 avril 2020, 62% des hôtels du groupe sont fermés, soit plus de 3.100 établissements.

" Grâce à sa transformation récente, Accor bénéficie d'un bilan robuste qui permet sur les prochains trimestres d'absorber les conséquences économiques de cette crise. Parallèlement, nous préparons la reprise avec les autorités et les organisations professionnelles des pays dans lesquelles nous sommes implantés pour que le Groupe puisse rebondir le plus rapidement possible ", affirme le PDG, Sébastien Bazin.

À l'heure actuelle, le Groupe ne dispose pas d'une visibilité suffisante pour estimer l'impact financier de cette crise sur ses résultats et sa situation financière pour l'exercice 2020. Pour le premier trimestre, Accor estime à 170 millions d'euros le manque à gagner en termes d'Excédent Brut d'Exploitation. Ce montant reflète la fermeture graduelle d'une majorité de son parc dans le courant du mois de mars. Il n'intègre que très partiellement les effets positifs des mesures mises en place dès la fin du mois de mars en termes d'économies de coûts.

Les mois d'avril et de mai devraient être les plus difficiles de l'année, avec un taux d'occupation très faible et beaucoup d'incertitudes sur les dates et mesures de déconfinement comme sur le rythme de réouverture des frontières. Cependant quelques marchés présentent des signes positifs notamment la Chine où la reprise est faible mais perceptible.

Dans ce contexte inédit, Accor s'appuie sur sa situation financière très solide avec plus de 2,5 milliards d'euros de liquidités disponibles à fin mars 2020, et une ligne de facilité de crédit revolving non tirée de 1,2 milliard d'euros sans test de covenant avant juin 2021.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !