Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/01/2021 à 16h06 Abeo -0,42% 11,900€
  • ABEO - FR0013185857
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Abeo fait le point sur Covid-19 et les Jeux Olympiques de Tokyo

Abeo fait le point sur Covid-19 et les Jeux Olympiques de Tokyo
Abeo fait le point sur Covid-19 et les Jeux Olympiques de Tokyo
Crédit photo © Abéo / Entre-Prises

(Boursier.com) — Abeo fait un point sur l'impact à ce jour de l'épidémie de Covid-19 et sur le report des Jeux Olympiques de Tokyo. Pour rappel, le groupe s'appuie sur une organisation mondiale multizone, avec des unités de production basées en Europe (France, Allemagne, Espagne, Pays Bas et Royaume-Uni), en Chine, au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle Zélande, permettant d'assurer un approvisionnement au plus près des clients. Dans le contexte actuel de pandémie Covid-19, Abeo a engagé toutes les mesures de prévention sanitaire requises pour protéger la santé de ses collaborateurs, en lien avec les autorités de chaque pays où le groupe opère.

Les mesures de confinement se sont progressivement généralisées à travers le monde affectant l'activité de nombreux clients d'Abeo. Bien que les installations d'équipements soient en grande partie suspendues pour le moment, les collaborateurs restent en contact permanent avec les clients et partenaires afin d'organiser la reprise d'activité dès que cela sera possible.

En France et au Royaume-Uni, l'activité tourne au ralenti ou a été progressivement suspendue, du fait d'une demande fortement impactée par les mesures de confinement très strictes. En revanche, le Groupe continue de fonctionner à plus de la moitié de ses capacités dans les autres zones géographiques où il est implanté, parfois même à pleine capacité.

En Chine, l'activité industrielle reprend progressivement, plus de deux mois après le début de la crise.

Dans chaque pays où cela est possible, le groupe a mis en oeuvre des mesures de temps partiel ou de chômage partiel. Par ailleurs, l'ensemble des mesures de soutien financier mises en place par les autorités publiques sont actuellement étudiées, en particulier en France avec la BPI, pour compenser les effets de la baisse d'activité et préserver les ressources pendant cette période.

Enfin, le télétravail a été généralisé pour toutes les fonctions éligibles au sein du Groupe et de l'ensemble de ses filiales.

Les deux premiers mois du 4ème trimestre de l'exercice 2019/20 (1er janvier au 31 mars 2020) se sont traduits par une accélération de la croissance organique qui s'est établie à 5,5% en cumulé pour janvier et février, en ligne avec les attentes court terme et l'ambition du Groupe à moyen terme.

Sur 11 mois (du 1er avril 2019 au 29 février 2020), ABEO a enregistré une progression de son activité de 7,3% (soit +1,3% en organique) malgré l'impact sur la période du repositionnement de Cannice opéré en Chine, du ralentissement de la demande lié au Brexit dans les filiales anglaises et surtout du niveau d'activité de sa filiale Fun Spot aux États-Unis (transformation lente des commandes ouvertes en chiffre d'affaires).

Cette dynamique d'activité a ensuite été brutalement interrompue courant mars en raison de la crise sanitaire exceptionnelle.

Ainsi, au titre de l'exercice 2019/20 (clos le 31 mars 2020), le volume d'activité du Groupe sera probablement inférieur aux anticipations et le chiffre d'affaires estimé devrait se situer autour de 235 MEUR (versus 230 MEUR sur l'exercice précédent). Covid-19 impactera mécaniquement le niveau de marge d'EBITDA courant1 attendu sur le mois de mars.

La crise étant évolutive et de durée incertaine, il est à ce stade difficile d'en quantifier les effets sur l'activité au cours des prochains mois de l'exercice 2020/21.

Néanmoins, à ce jour, "Abeo ne fait face à aucune annulation de commandes mais enregistre de nombreux reports de déploiements compte tenu des mesures de restriction en termes de déplacements et de fermetures de sites. Afin de préserver ses marges opérationnelles, Abeo a également mis en place des mesures de réduction de temps de travail (chômage partiel ou équivalent dans d'autres pays) et un plan de réduction de coûts externes.

Abeo dit disposer de nombreux atouts et pourra notamment s'appuyer sur une capacité d'adaptation rapide et éprouvée. Ceci lui permettra de traverser la crise actuelle en prenant les mesures nécessaires pour réduire ses dépenses et ajuster ses capacités afin d'accompagner la reprise de ses marchés le moment venu.

Dans la conjoncture actuelle, les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo ont été reportés et reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021.

Abeo rappelle d'une part, que la majeure partie de ses équipements sont déjà sur place pour les épreuves test et d'autre part, que cette compétition ne contribue pas directement à l'activité du groupe : il met à disposition les équipements sportifs, en assure l'entretien et la maintenance, et à l'issue des Jeux, reprend ou revend ces équipements.

À l'occasion de cet évènement sportif planétaire, Abeo sera présent comme fournisseur sur 3 disciplines à travers ses marques, Schelde Sports pour les équipements de basketball, Spieth Gymnastics pour la fourniture des installations de gymnastique artistique et rythmique et Entre-Prises pour la fourniture de structures d'escalade. Ainsi, tous les marchés sur lesquels le groupe pouvait concourir ont été remportés, faisant des Jeux "une formidable vitrine pour les marques et les savoir-faire du Groupe".

"Le nouveau calendrier pour l'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 permet de laisser le temps nécessaire aux athlètes de haut niveau pour retrouver l'entraînement et les compétitions. Le savoir-faire du Groupe, parfaitement adapté au contexte de compétitions très exigeantes en matière de qualité mais également de mise en oeuvre, sera au rendez-vous pour 2021", insiste Olivier Estèves, PDG d'Abeo.

"Dans le contexte actuel, notre priorité est de nous assurer de la santé de l'ensemble de nos collaborateurs. Je tiens à souligner la mobilisation et la capacité d'adaptation dont ont fait preuve les équipes d'Abeo ces derniers jours, leur engagement constituera notre meilleur atout pour rebondir. En plus de 60 ans d'existence, notre Groupe familial a déjà traversé différentes crises et démontré à chaque reprise sa capacité à rebondir", conclut le dirigeant.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !