Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 16h22 Abeo 0,00% 6,700€
  • ABEO - FR0013185857
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Abéo : activité trimestrielle logiquement sous pression

Abéo : activité trimestrielle logiquement sous pression
Abéo : activité trimestrielle logiquement sous pression
Crédit photo © Abéo / Entre-Prises

(Boursier.com) — Comme anticipé, Abéo a dû faire face aux conséquences d'une crise sanitaire inédite entraînant des variations d'activité exceptionnelles en ce début d'exercice. Ainsi, le Groupe a réalisé au titre du 1er trimestre 2020-2021 un chiffre d'affaires de 34,8 ME, en repli de 42% (effet de change non significatif sur la période). Néanmoins, la dynamique s'est nettement améliorée au cours du trimestre avec la levée des mesures de confinement et la reprise des livraisons : après un recul supérieur à 50% en avril, l'activité progresse et le retard n'est plus que de 40% en mai et 30% en juin.

L'activité a fléchi davantage dans certains pays, comme en France, en Angleterre, en Espagne (centres d'escalade) et aux États-Unis, tandis que d'autres, moins impactés par la crise sanitaire, ont pu se maintenir à un bon niveau malgré le contexte, notamment au Benelux et surtout en Allemagne.

En ce qui concerne le portefeuille de commandes, les annulations sont restées marginales, et la firme a enregistré uniquement des reports de livraison. En parallèle, les prises de commandes du 1er trimestre s'élèvent à 36,8 ME. Cette baisse de 44%, qui provient d'un volume très bas atteint sur avril et mai, contraste avec le niveau des prises de commandes en juin 2020 équivalent à celui de juin 2019, signe d'une confiance retrouvée des clients du Groupe et de la confirmation du leadership d'Abéo sur ses marchés.

Le Groupe a mis en place dès le mois d'avril un plan de performance afin d'amortir les effets négatifs de la décroissance brutale d'activité en réduisant ses charges de structure et en abaissant son point mort. Les effets de ce plan sont d'ores et déjà visibles au sein des trois divisions du Groupe avec une rentabilité qui résiste mieux qu'anticipé sur le 1er trimestre malgré la perte d'activité significative et soudaine. La discipline financière accentuée depuis le début de la crise et renforcée par l'obtention de financements complémentaires (PGE et prêts Bpifrance pour 33 MEUR) permettront au Groupe de traverser la crise et de poursuivre son développement à long terme créateur de valeur.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !