Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2015 Société d'Edition de Canal Plus 0,00% 7,990€
  • AN - FR0000125460
  • SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

AB Science : présentation de nouvelles données pour la maladie de Charcot

AB Science : présentation de nouvelles données pour la maladie de Charcot
AB Science : présentation de nouvelles données pour la maladie de Charcot
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — AB Science SA a présenté de nouvelles données précliniques du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot, à la conférence scientifique 2019 de la Muscular Dystrophy Association (Orlando, Floride, Etats-Unis, 15-16 avril 2019). La conférence scientifique 2019 de la Muscular Dystrophy Association est la plus grande réunion sur les maladies neuromusculaires aux Etats-Unis et rassemble l'ensemble des chercheurs, professionnels de santé et décideurs dans ce domaine.

Ces données ont été présentées par le Dr Emiliano Trías de l'Institut Pasteur de Montevideo lors d'une présentation orale sur le thème "Inflammation, mécanismes immunitaires et approches thérapeutique", et intitulée "Post-paralysis treatment with masitinib ameliorates peripheral nerve pathology driven by macrophages, mast cells and neutrophils in an inherited model of ALS".

Ces résultats ont révélé pour la première fois un mécanisme d'inflammation neurogène chez un modèle animal de SLA qui peut être ciblé efficacement par le masitinib. L'inflammation neurogène est un processus dans lequel les nerfs peuvent sécréter des médiateurs produisant une inflammation locale pouvant contribuer au développement de maladies neurologiques. Il a été observé que ce processus particulier d'inflammation neurogène se produisait le long du nerf sciatique dégénérescent et était induit par 4 cellules : les macrophages, les neutrophiles, les cellules de Schwann et les mastocytes.

Les résultats ont montré que le masitinib pouvait exercer un puissant effet neuroprotecteur sur le système nerveux périphérique en diminuant considérablement l'accumulation de mastocytes et de macrophages dans ce modèle.

Pour la première fois, nous avons révélé les interactions et les mécanismes cellulaires sous-jacents ciblés par le masitinib dans le système nerveux périphérique, commente le Professeur Luis Barbeito, Chef du Laboratoire de Neurodégénérescence (Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay)

Ces données s'ajoutent aux résultats précédemment publiés dans des revues de premier plan qui ont montré que le masitinib ciblait efficacement des mécanismes pathologiques indépendants dans différents types de cellules du cerveau et de la moelle épinière (à savoir la microglie délétère, les neutrophiles et les mastocytes). Ces nouveaux résultats viennent donc renforcer la plausibilité du mode d'action du masitinib dans la SLA et valident davantage son potentiel comme nouvelle option thérapeutique dans la SLA.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Société d'Edition de Canal Plus