Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 02/07/2020 à 23h20 Smith & Wesson +3,19% 22,650$
  • SWBI - US8317541063
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

A Wall Street, les fabricants d'armes profitent des émeutes aux Etats-Unis

A Wall Street, les fabricants d'armes profitent des émeutes aux Etats-Unis
A Wall Street, les fabricants d'armes profitent des émeutes aux Etats-Unis

(Boursier.com) — Les actions des fabricants d'armes à feu ont bondi mardi à Wall Street pour le 2e jour d'affilée, sur fond d'émeutes et de pillages dans de nombreuses villes américaines, après la mort de George Floyd, un afro-Américain tué par un policier, le 25 mai à Minneapolis. Le cours de Smith & Wesson a encore gagné 10,1% (après +15,1% lundi), celui de Sturm Ruger & Company a pris 4,3% (+9,4% lundi), et Axon Enterprise a bondi de 9% (+18% lundi), anticipant une nouvelle hausse de la demande d'armes de la part des Américains, notamment des commerçants craignant les pillages.

Vista Outdoor (+7,5% après +9,7% lundi), Olin Corp (+6% après +4%) et Big 5 Sporting Goods (+16% après +3,7%) ont aussi profité du climat anxiogène causé par la multiplication des manifestations, qui se sont étendues à de nombreuses villes depuis une semaine, notamment Los Angeles, New York, Boston et Washington. Sportsman's Warehouse a cédé 0,95%, après une hausse de 4,1% lundi.

Couvre-feux dans de nombreuses villes américaines, Trump menace de déployer l'armée

Lundi soir, Donald Trump a menacé de déployer l'armée pour faire cesser les violences. Promettant "la loi et l'ordre", le président américain a mis la pression sur les gouverneurs des Etats, affirmant que si ces derniers ne parvenaient pas à rétablir l'ordre par les moyens mis à leur disposition, alors l'armée sera déployée.

A New York, plusieurs grands magasins de la célèbre 5e Avenue ont été pillés lundi soir. Le couvre-feu, instauré dans la ville de 23 h à 5 h lundi, commencera désormais à partir de 20 heures, a annoncé le maire Bill de Blasio, qui a prolongé le couvre-feu jusqu'à dimanche. De nombreuses villes ont mis en place des couvre-feux, dont Chicago, Washington, Dallas, Cleveland, Detroit, Los Angeles et Minneapolis, la ville d'où sont parties les violences.

Vers une nouvelle année record pour les ventes d'armes ?

Avant même cette flambée de violence, les ventes d'armes ont fortement augmenté depuis le début de la crise du coronavirus, entretenues par la crainte d'une hausse de la délinquance et de troubles sociaux liés à l'épidémie, qui a fait plus de 100.000 morts aux Etats-Unis, et aggravé les inégalités sociales. Les mesures de confinement prises pour juguler l'épidémie ont entraîné une récession brutale, et environ 40 millions d'Américains ont perdu leur emploi depuis deux mois.

Sur les 5 premiers mois de 2020, le FBI a enregistré 15 millions de demandes de vérification des antécédents criminels, une démarche obligatoire pour acheter une arme à feu, soit plus de la moitié des demandes enregistrées sur l'ensemble de 2019, qui a été une année record avec 28 millions de demandes.

Le mois de mars a battu des records historiques sur un mois, avec 3,74 millions de demandes de vérification des antécédents criminels, et en mai, ces demandes ont encore dépassé les 3 millions, soit le troisième mois le plus actif de l'histoire.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !