Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/06/2021 à 17h36 EDF +3,30% 12,055€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

1 à 3 MdsE de dépassements de budget pour EDF à Hinkley Point C ?

1 à 3 MdsE de dépassements de budget pour EDF à Hinkley Point C ?
1 à 3 MdsE de dépassements de budget pour EDF à Hinkley Point C ?
Crédit photo © EDF Bruno Conty

(Boursier.com) — Le projet Hinkley Point C d'EDF, qui avait fait couler tant d'encre, pourrait accuser 1 à 3 milliards d'euros de surcoûts, selon les informations obtenues par 'Le Monde'. Ce n'est pas tant la partie conception qui est en cause, puisque l'énergéticien, échaudé par son expérience à Flamanville, avait serré les boulons, que le calendrier. Personne ne croit au démarrage fin 2025. La date de mise en production pourrait bien être 2027. Or il faudra bien disposer d'un budget pour les deux années additionnelles. Et encore, le quotidien parle de retard minimum sur ce projet de 20,5 milliards d'euros. Outre le calendrier, d'autres écueils sont apparus, inhérents aux chantiers de cette taille. La collaboration entre les chefs de projets britannique et français serait tendue, tandis que l'organisation des ingénieries, séparées en trois sites en France et au Royaume-Uni, serait compliquée à gérer.

Le management d'EDF ne reste pas les bras ballants. Il va se séparer Vincent de Rivaz, l'emblématique patron d'EDF Energy outre-Manche, pour le remplacer par son patron des affaires internationales et ancien directeur financier de la filiale, Simone Rossi. Il devrait aussi remplacer son chef de projet français, écrit 'Le Monde'.

En mars, EDF n'avait pas identifié de dérive

EDF a réagi ce matin, en précisant qu'une revue complète des coûts et du calendrier du projet HPC est en cours, une information qui avait été fournie dans le dernier document de référence. Cette revue devrait s`achever prochainement. Le groupe a prévu d'un communiquer rapidement les conclusions. Dans le document de référence déposé le 6 mars dernier, EDF souligne que la pose de la première dalle en béton est prévue pour 2019 et confirme l'objectif d'une mise en service du premier réacteur pour fin 2025, tout en précisant qu'une revue complète est en cours. Cette revue est notamment rendue obligatoire par les accords avec le chinois CGN, actionnaire minoritaire du projet, qui prévoient de fixer le budget tous les ans. Le conseil d'administration de la société porteuse du projet doit approuver le budget au plus tard le 31 octobre de chaque année. Dans l'attente de cette approbation, c'est par défaut le budget annexé au protocole d'actionnaires qui tient lieu de référence pour 2017, indique EDF dans son document annuel, en précisant qu'à ce stade, c'est-à-dire à la date de dépôt du rapport, aucun impact significatif ni sur le coût total du projet, ni sur la date d'achèvement n'a été identifié. Mais rien ne dit que ce constat est toujours d'actualité, quelques semaines plus tard.

©2017-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !