»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/04/2019 à 17h35

Kerlink -7,32% 2,280€

  • ALKLK - FR0013156007
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
William Gouesbet, PDG de Kerlink

William Gouesbet PDG de Kerlink

Nous maintenons notre ambition d'atteindre 70 ME de chiffre d'affaires en 2020
William Gouesbet, PDG de Kerlink

Boursier.com : Pouvez-vous préciser le métier de Kerlink ?

W.G. : Kerlink conçoit des infrastructures réseaux dédiées aux données émises par les objets connectés. Les cas d'utilisation sont multiples. Il peut s'agir de compteurs d'eau, de machines industrielles, de caisses enregistreuses, d'objets situés dans les aéroports... En revanche, Kerlink n'intervient pas dans les smartphones ou les box internet. Nos clients sont des opérateurs publics ou privés. Les premiers déploient des réseaux, les opèrent et proposent des abonnements alors que les opérateurs privés exploitent des réseaux dédiés à leurs propres besoins. Aujourd'hui, notre activité se répartit à 50/50 entre ces deux types de clientèle.

Boursier.com : Avec quel réseau travaillez-vous ?

W.G. : Kerlink évolue au sein du réseau LoRa qui regroupe plus de 500 acteurs. Ce réseau dédié aux objets connectés ou IoT constitue un vaste écosystème au niveau mondial. Il connaît une forte croissance... Soulignons l'arrivée récente au sein de l'Alliance LoRa de Google Cloud, Tencent et Alibaba...

Boursier.com : La technologie LoRa risque-t-elle d'être concurrencée par la 5G ?

W.G. : La 5G ne répond pas aux exigences des objets connectés en raison d'un coût élevé et d'une consommation d'énergie importante. En revanche, la technologie LoRa bénéficie d'atouts fondamentaux comme son coût peu élevé et sa faible consommation d'énergie. De plus, LoRa se déploie dès maintenant alors que la 5G ne devrait pas être disponible avant 2022... A terme, les deux technologies devraient coexister en fonction des usages.

Boursier.com : Alors que vos compétiteurs ne sont autres que Cisco ou Samsung, comment une ETI comme vous peut-elle réussir ?

W.G. : Kerlink est le premier intervenant à avoir intégré la technologie LoRa. Avec un important retour d'expérience, nous pouvons optimiser nos produits. Alors que les opérateurs recherchent avant tout une infrastructure réseau fiable, Kerlink dispose de cet atout... Avec une part de marché de l'ordre de 35%, Kerlink est le leader mondial des infrastructures réseaux LoRa. En plus du matériel, notre offre est aujourd'hui complète avec des logiciels et des services additionnels. Cela conduit à dégager de plus en plus de revenus récurrents.

Boursier.com : Pourquoi vos ventes ont-elles décroché sur le second trimestre ?

W.G. : Certaines grosses affaires ont été décalées mais la dynamique du marché n'est en rien modifiée. A fin septembre, nous travaillons sur 68 projets contre 56 à fin mars. Le pipeline commercial tend ainsi à s'étoffer. Au vu du potentiel du marché, nous maintenons notre ambition d'atteindre 70 Millions de chiffre d'affaires en 2020...

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com