Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h35

ESI Group +0,26% 38,300€

Vincent Chaillou, Directeur Général Délégué d'ESI Group

Vincent Chaillou Directeur Général Délégué d'ESI Group

Tous les grands constructeurs automobiles mondiaux utilisent au-moins une application d'ESI Group
Vincent Chaillou, Directeur Général Délégué d'ESI Group

Boursier.com : Pouvez-vous préciser le métier d'ESI Group ?

V.C. : ESI Group évolue depuis sa création dans l'univers de l'amélioration du test et de la fabrication virtuels... Nos solutions permettent progressivement de remplacer les tests physiques comme le 'crash-test' d'une automobile en couplant par exemple la sécurité des passagers. Etape par étape, nos clients évaluent les performances d'un prototype virtuel, c'est-à-dire fabriqué virtuellement sur différents domaines plans comme l'acoustique, le confort, la résistance...

Boursier.com : Qui sont vos compétiteurs ?

V.C. : Dans le prototypage virtuel, nous n'avons pas de réelle concurrence sur l'ensemble de notre offre. Des compétiteurs existent sur chacune des briques spécifiques...

Boursier.com : Comment évolue votre marché ?

V.C. : Le marché adressé par ESI Group est appelé à croître au fil du temps dans tous les secteurs industriels. Dans le monde industriel, la virtualisation se trouve de plus en plus au coeur de la chaîne d'élaboration du produit...

Boursier.com : Quelle est la nature de vos relations avec l'industrie automobile ?

V.C. : Tous les grands constructeurs automobiles mondiaux utilisent au-moins une application d'ESI Group. Certains grands clients veulent aller plus loin vers la virtualisation... C'est le cas de Volkswagen qui a choisi ESI Group comme partenaire privilégié dans le prototypage virtuel depuis plus de 24 ans. Récemment, Renault, Honda et Nissan ont également décidé de construire un partenariat de longue durée avec nous...

Boursier.com : Sur le dernier exercice, votre croissance organique a pourtant été assez faible à +2,5%...

V.C. : L'activité d'ESI Group se compose à 75% de licences de logiciels et à 25% de services. Dans cette partie services, nous avons connu une décroissance volontaire... En effet, dans une activité spécifique exercée aux Etats-Unis, nous ne sommes pas assez compétitifs. Nous avons donc préféré réduire la voilure sur ce segment. Dans les licences, la croissance économique moindre qu'auparavant en Chine et la situation difficile en Russie ont pesé. Ces deux éléments nous ont coûté plusieurs millions d'Euros de ventes sur le dernier exercice. La Chine semble aujourd'hui avoir redémarré...

Boursier.com : Quelle est votre rythme habituel d'expansion ?

V.C. : Retraités des éléments conjoncturels comme la baisse des services en 2014, les effets Forex ou les effets Chine-Russie, notre croissance organique en rythme annuel se situe autour de 10%. Sur le premier trimestre de l'actuel l'exercice, la croissance des logiciels est de +10,3% hors effet de change...

Boursier.com : Votre rentabilité ressort moins élevée que celle des grands éditeurs, pourquoi ?

V.C. : La croissance de nos dépenses en 'Recherche et Développement' n'a jamais été remise en cause. Nous souhaitons en effet maintenir notre leadership technologique dans notre univers. Par ailleurs, la taille d'ESI Group est encore limitée face à celle des grands éditeurs mondiaux. Or, nous devons maintenir une quarantaine d'entités dans le monde liées à notre réseau commercial...

Boursier.com : Comment voyez-vous le futur capitalistique d'ESI Group ?

V.C. : Toutes les options sont ouvertes... Les solutions en ce domaine doivent tenir compte des relations de confiance que nous avons avec nos clients. La valeur de la société se mesure à l'approche globale d'ESI en Prototypage Virtuel, sachant que chacune des applications sont numéro 1 ou 2 sur leur segment de marché...

©2015-2020,