Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/10/2020 à 16h30

Kumulus Vape -6,91% 4,040€

  • MLVAP - FR0013419876
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Vincent Baudoin, Directeur associé de la communication de Kumulus Vape

Vincent Baudoin Directeur associé de la communication de Kumulus Vape

Confiants pour l'atteinte de l'objectif de 20 ME sur l'exercice
Vincent Baudoin, Directeur associé de la communication de Kumulus Vape

Boursier.com : Le premier semestre a confirmé la poursuite de la forte croissance de Kumulus Vape...

R.B. : Avec 9,3 ME de chiffre d'affaires, nous avons quasiment doublé l'activité par rapport au premier semestre 2019. Et le mois de juillet a confirmé et amplifié cette tendance, avec 123% de croissance! Cela nous rend confiants pour l'atteinte de l'objectif de 20 ME sur l'exercice. La visibilité est bonne et nous entrons dans une période de forte activité : traditionnellement, la cigarette électronique connaît un temps fort en fin d'année à l'approche des fêtes. Novembre est porté par des opérations dans le e-commerce.

Boursier.com : Durand le confinement, les ventes on-line avaient pris le relais des ventes B to B. Le phénomène s'est-il poursuivi ?

R.B. : Le b to B a repris ses droits avec plus de 80% de notre chiffre d'affaires aujourd'hui. Durant le confinement, les boutiques de Vape avaient fermé un temps, avant de rouvrir, sur le même mode que les bureaux de tabac. Aujourd'hui, les ventes en boutiques ont retrouvé une certaine vigueur.

Boursier.com : Votre BFR s'était quelque peu tendu étant donné l'envolée des ventes, qu'en est-il désormais ?

R.B. : Nous avons rencontré ce problème lors de l'apparition de l'épidémie en Chine, avec des difficultés d'approvisionnement qui sont alors apparues. Nous avons dû augmenter nos stocks mais aussi assurer de fortes commandes, car les fournisseurs chinois avaient alors mis en place des minimums d'achats. Aujourd'hui, la situation du BFR s'est améliorée et le PGE décroché fin avril a aussi donné de l'oxygène à l'entreprise.

Boursier.com : Qu'attendre pour les résultats 2020 ?

R.B. : Nous souhaitons que les résultats suivent la même courbe que notre croissance de chiffre d'affaires, autrement dit, une amplification sur le second semestre 2020.

Boursier.com : Faut-il vous attendre sur la croissance externe ?

R.B. : 2020 restera une année de croissance avant tout organique, avec des prises de parts de marché sur le BtoB et sur le BtoC. La question de la croissance externe dépend à la fois d'opportunités à saisir et de capacité financière. Avec l'idée d'une certaine intégration et verticalisation de notre offre : de la production jusqu'à la vente.

Boursier.com : Visez-vous toujours un transfert sur Euronext Growth, associé à une levée de fonds ?

R.B. : C'est notre objectif, clairement affiché depuis le début de notre aventure en Bourse. Je pense que nous avons fait nos preuves sur Euronext Access, en respectant d'ores et déjà toutes les exigences règlementaires d'un marché comme Euronext Growth.

©2020,