»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h36

Bastide Le Confort Medical +2,67% 28,800€

Vincent Bastide, Directeur Général de Bastide

Vincent Bastide Directeur Général de Bastide

Nous allons commencer à recueillir les fruits de notre développement sur les métiers à plus forte rentabilité
Vincent Bastide, Directeur Général de Bastide

Boursier.com : Comment évolue la dynamique de croissance de Bastide ?

V.B. : Nous avons a réalisé un chiffre d'affaires semestriel de plus de 133 MEUR en croissance de +25,6%, dont +5,1% en organique. La croissance interne sur ce semestre intègre un impact défavorable d'une baisse tarifaire ponctuelle sur le Respiratoire, aujourd'hui terminée, et une croissance conjoncturelle moins forte en collectivités. Les activités " Respiratoire " et " Nutrition-Perfusion-Stomathérapie " représentent désormais 42% de notre chiffre d'affaires, à comparer à 33% sur le premier semestre de l'exercice précédent, confirmant l'orientation stratégique vers des prestations de services récurrentes à plus forte marge. Le second semestre bénéficiera de plus de l'intégration dans la division Respiratoire du Groupe Services Oxygène 13-31 (chiffre d'affaires annuel de 4,5 MEUR) et, la société anglaise Baywater Healthcare (chiffre d'affaires annuel de 27 MEUR) qui représente la plus grande acquisition de notre histoire. Nous confirmons ainsi nos objectifs de chiffre d'affaires pour 2017-2018 situé entre 288 MEUR et 293 MEUR et nous dépasserons les 300 MEUR de chiffre d'affaires en proforma

Boursier.com : La rentabilité est-elle au rendez-vous ?

V.B. : Sur le semestre, la marge opérationnelle courante ressort à 7,7% en légère progression par rapport à celle de l'an dernier. Les charges opérationnelles ont été maîtrisées dans un contexte de forte croissance. Cette performance est d'autant plus satisfaisante qu'elle intègre un impact de -1 MEUR lié comme déjà mentionné à la question précédente à la baisse tarifaire momentanée sur l'apnée du sommeil mise en place pour accélérer le développement de la télé-observance. Nous sommes très confiants dans notre objectif de hausse de notre marge opérationnelle courante à 8% du chiffre d'affaires sur l'année, portée notamment par un contexte tarifaire plus favorable en respiratoire. Nous allons également commencer à recueillir les fruits de notre développement sur les métiers à plus forte rentabilité, matérialisant l'orientation vertueuse de notre modèle.

Boursier.com : Pouvez-vous faire le point sur votre politique en matière de croissance externe ?

V.B. : Avec plus de 10 opérations réalisées sur le S1 2017-2018 et près de 75 MEUR de chiffre d'affaires acquis en année pleine, nous avons connu une première partie riche dans ce domaine. Nous focalisons à court terme nos efforts sur la bonne intégration de ces structures. Néanmoins, de nouvelles cibles de croissance externe, plutôt de petite taille, sont à toujours l'étude, surtout afin de compléter notre maillage géographique.

Boursier : L'endettement devient-il trop élevé ?

V.B. : Notre structure d'endettement est complètement maîtrisée, avec aucune échéance majeure avant 2022. Notre endettement net ressort à 150,1 MEUR pour des capitaux propres de 65,3 MEUR. Notre trésorerie disponible est quant à elle de 24,5 MEUR. Nous continuons de maitriser nos leviers financiers (dettes nette/EBITDA), avec un ratio qui devrait se situer entre 3 et 3,5 en fin d'exercice, en phase avec nos engagements auprès de nos partenaires financiers. De plus, le succès de notre émission obligataire Euro PP de 25 MEUR réalisée en janvier témoigne de la confiance des investisseurs dans notre développement.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com