Cotation du 30/07/2021 à 17h35

Icade +0,06% 77,150€

  • ICAD - FR0000035081
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Victoire Aubry, Directrice Financière et membre du Comité Exécutif d'Icade

Victoire Aubry Directrice Financière et membre du Comité Exécutif d'Icade

Un événement de liquidité pour Icade Santé d'ici fin 2022
Victoire Aubry, Directrice Financière et membre du Comité Exécutif d'Icade

Boursier.com : La reprise de la Promotion au T1 est-elle pérenne à vos yeux?

V.A.: Après un Q1 2020 fortement impacté par le premier confinement et notamment l'arrêt des chantiers, la performance que nous observons sur le Q1 2021 (+ 128% de CA économique) comprend un effet de rattrapage. Les performances par rapport à 2019 confirment néanmoins une reprise de l'activité qui devrait se poursuivre sur l'année dans un marché dynamique, soutenu par une forte demande. Nous sommes confiants dans la bonne tenue des chiffres annuels 2021, qui devraient être en légère croissance par rapport à 2019, et avons confirmé la feuille de route ambitieuse d'Icade Promotion, avec un chiffre d'affaires d'1,4 mds à horizon 2025.

Boursier.com : Concernant la foncière de bureaux, quelles orientations percevez-vous de la part de vos locataires de Bureaux, notamment eu égard au télétravail?

V.A. : Il est encore trop tôt pour mesurer de manière exhaustive les impacts de la crise sanitaire et de la montée du télétravail sur le marché locatif. Nous n'avons pas observé de souhaits de départs significatifs depuis le début de l'année, la crise sanitaire s'est poursuivie en 2021 et les sociétés restent concentrées sur sa gestion. Bien évidemment, nous accompagnons déjà nos locataires dans leurs réflexions sur l'organisation et l'aménagement de leurs espaces de travail. Leurs besoins évoluent et nous sommes pro actifs, notamment avec le Bureau de Demain by Icade (Office as a service : Smart, cost efficient, flexible and safe).

Boursier.com : Les cessions d'actifs se font-elles toujours dans de bonnes conditions?

V.A. : Nous ambitionnons de retrouver en 2021 un volume d'arbitrage en ligne avec les réalisations moyennes des 3 dernières années via la cession opportuniste d'actifs core et core +. Par exemple, les deux cessions que nous venons de signer sur le Loire, à Villlejuif (94) et Le Millénaire 1, dans le 19 ème arrondissement, pour un montant total de plus de 320 millions d'euros, ont été réalisées avec un niveau de valorisation à + 6 % vs l'ANR au 31/12/2020, en ligne avec les valorisations au 31/12/2019.

Boursier.com : Avant la crise, vous assigniez l'introduction en Bourse d'Icade Santé à ses débuts à l'étranger. Où en est le projet aujourd'hui, alors que vous mettez les pieds en Espagne?

V.A. : Nous avons annoncé mi 2018 notre ambition stratégique de devenir la première plateforme européenne dédiée aux actifs de sante, et en conséquence la diversification de nos investissements dans les Ephad en France et en Europe: nous nous sommes engagés dans un programme d'investissement de 2,5 mdsEUR à horizon 2022 (France et Europe), déjà réalisé à hauteur de 60 % fin 2020, avec près de 740 MEUR d'investissements réalisés hors de France (Italie, Allemagne, Espagne) depuis 2018. Par ailleurs, nos activités de santé étant localisées dans une filiale dédiée, Icade Santé, détenue à 58% par Icade et le solde par des actionnaires minoritaires, nous avons annoncé un événement de liquidité d'ici fin 2022, dont les modalités sont à l'étude à ce jour, constituant une de nos priorités 2021.

Boursier.com : Le maintien du dividende malgré le fort recul du bénéfice 2020. Est-ce une marque de confiance?

V.A.: Le dividende 2020 a été approuvé par l'Assemblée générale le 23 avril 2020, à 4,01EUR/action, soit un montant stable par rapport à 2019, ce qui témoigne de la résilience de notre modèle économique et notre capacité à traverser cette crise sans précédent. C'est aussi un message fort vis à vis de nos actionnaires sur la solidité de notre bilan post crise et notre confiance en l'avenir. Le Conseil d'Administration a d'ores et déjà proposé, sous réserve de l'accord de l'assemblée générale de 2022, un dividende en croissance de 3%, pour l'année 2021.

©2021