»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35

Bone Therapeutics +6,45% 4,045€

Thomas Lienard, DG de Bone Therapeutics

Thomas Lienard DG de Bone Therapeutics

Une réduction de la douleur significative dans l'arthrose du genou
Thomas Lienard, DG de Bone Therapeutics

Boursier.com : Bone Therapeutics annonce une avancée importante dans un domaine où on ne l'attendait pas vraiment, avec le viscosupplément JTA-004. De quoi s'agit-il ?

T.L. : Nous venons d'obtenir des résultats très intéressants, dans un domaine en marge de notre coeur de métier qu'est la thérapie cellulaire : notre viscosupplément JTA-004 a permis une réduction de la douleur supérieure au traitement standard dans l'arthrose du genou. Ces résultats encouragent la poursuite du développement clinique, nous allons discuter avec les autorités de santé pour définir les contours d'une dernière phase avant la demande de mise sur le marché.

Boursier.com : Quelle est la taille de ce marché ?

T.L. : Il s'agit d'un marché de 2 milliards de dollars pour l'ensemble des viscosuppléments, le genou étant l'indication la plus importante. Le leader du marché est Sanofi avec Synvisc-One récupéré lors du rachat de Genzyme. Nous avons mené l'étude clinique en comparaison avec le Synvisc-One.

Boursier.com : Quel est le lien avec la thérapie cellulaire qui demeure votre coeur de développement ?

T.L. : Les liens sont nombreux, il s'agit toujours d'apporter des solutions aux patients souffrant de problèmes d'orthopédie. Nous nous adressons aux mêmes médecins, spécialistes des os et des articulations et visons les mêmes partenaires potentiels...

Boursier.com : Cette phase III, la mènerez-vous seuls ?

T.L. : Nous réfléchissons à l'idée de mener cette dernière étape seuls ou avec un partenaire. Nous choisirons la meilleure solution pour la société et ses actionnaires. Aujourd'hui, Bone Therapeutics dispose de la Trésorerie lui permettant de financer ses développements jusqu'au troisième trimestre 2019. Cette phase III serait effectuée principalement après cette date et rentrerait dans le cadre d'un financement ultérieur.

Boursier.com : Vous avez annoncé en septembre les résultats finaux de l'étude de Phase I/IIA avec ALLOB dans les fractures avec retard de consolidation. La progression est-elle conforme aux attentes ?

T.L. : Les résultats sont satisfaisants puisque six mois après l'administration, 100% des patients ont satisfait au critère d'évaluation principal, défini comme l'amélioration de la consolidation radiologique ou de l'état de santé général du patient . Mais il faut aussi souligner notre avancée dans le processus de production désormais optimisé et qui est décisif pour le futur produit. Nous avons augmenté le rendement avec la capacité de produire 100 000 doses à partir d'un don de moelle osseuse et nous maîtrisons la capacité de les cryo-préserver, facilitant ainsi le transport et la capacité de conservation sous forme congelée dans les hôpitaux.

©2018-2019,

Actualités Bone Therapeutics

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com