Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 13h56

Easyvista (ex-Staff and Line) 0,00% 68,200€

  • ALEZV - FR0010246322
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Sylvain Gauthier, PDG d'Easyvista

Sylvain Gauthier PDG d'Easyvista

Notre modèle est rentable !
Sylvain Gauthier, PDG d'Easyvista

Boursier.com : Quel est le sens de l'acquisition de Knowesia annoncé en début de semaine ?

S.G. : Notre offre à destination des directions informatiques sera renforcée par celle proposée par Knowesia qui édite un outil de bases de connaissances interactives, fournissant, aux utilisateurs, des solutions pour se dépanner par eux-mêmes : via un système de questions/réponses, l'utilisateur accède à la solution pour se dépanner lui-même. Double avantage pour les directions informatiques : une réduction des coûts et une meilleure qualité de service. Nous prévoyons à court terme des synergies commerciales à même de soutenir notre dynamique de croissance en Europe et aux Etats-Unis.

Boursier.com : Comment financez-vous l'acquisition ?

S.G. : Aux deux tiers par échange de titres, car nous souhaitons conserver les équipes et les dirigeants. Les actionnaires de la cible pouvaient sortir ou faire le choix des actions Easyvista et la totalité des actionnaires a fait ce second choix. La taille de la société est encore modeste : 1,5 ME de chiffre d'affaires, mais elle dispose de clients intéressants, avec notamment 15 groupes du CAC40. Knowesia est rentable : elle a dégagé 20% d'EBIT en 2016.

Boursier.com : Comment s'est déroulé le premier semestre d'Easyvista ?

S.G. : Le deuxième trimestre est dans la lignée du premier. Nous sommes sur des taux de croissance de 15 à 20% en moyenne, avec des disparités selon les zones géographiques, les Etats-Unis progressant plus rapidement. Le SAAS représente 50% de nos revenus, ce qui nous confère une certaine visibilité. Notre backlog atteint 18 ME s'étalant sur plusieurs années.

Boursier.com : Pouvez-vous donner une perspective de rentabilité au Marché ?

S.G. : Nous sommes rentables en France et Europe du sud. Mais notre choix d'investir massivement aux Etats-Unis, pour nous y développer fortement, pénalise encore nos comptes. Nous privilégions aujourd'hui la croissance à la rentabilité. Lorsque les investissements seront terminés aux Etats-Unis, à moyen terme avec la taille critique atteinte, les revenus y seront suffisants pour que le groupe atteigne la rentabilité au global. Nous visons un chiffre d'affaires de 50% du total aux Etats-Unis, contre 25% aujourd'hui. Notre modèle est rentable !

Boursier.com : Avez-vous les moyens financiers du développement aux Etats-Unis ?

S.G. : La dernière levée réalisée sous forme d'obligations convertibles nous permet de nous développer aux Etats-Unis et de disposer de réserves pour réaliser des acquisitions. Nous n'avons pas de besoins de financement supplémentaires.

©2017-2020,