Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 09/04/2021 à 17h35

Carmat -2,81% 25,950€

  • ALCAR - FR0010907956
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Stéphane Piat, DG de Carmat

Stéphane Piat DG de Carmat

Un jour il sera dans l'intérêt de Carmat d'aller sur le Nasdaq
Stéphane Piat, DG de Carmat

Boursier.com : Etes-vous prêts pour débuter la commercialisation du coeur artificiel au T2 de cette année comme prévu ?

S.P. : Nous continuons notre chemin et nous préparons à la commercialisation pour le deuxième trimestre. Nous travaillons de concert avec les centres de traitement et nous organisons en conséquence. Je rappelle que nous oeuvrerons en solo pour la phase commerciale, sans partenaire. Au final, nous attendons les premiers revenus issus des ventes dès ce 2ème trimestre.

Boursier.com : Où vont débuter les ventes ?

S.P. : Notre priorité sera l'Allemagne. Nous discutons avec d'autres pays, comme l'Italie, mais nous souhaitons concentrer nos efforts initiaux sur l'Allemagne. Mais il est important de noter que nous travaillons aussi auprès de centres d'autres pays, la demande étant forte.

Boursier.com : Que représenteront les premiers volumes de production ?

S.P. : Nous ne donnons pas de chiffre. Nous voulons produire des prothèses commercialisables afin de pouvoir adresser le Marché qui s'ouvre à nous. Nous débuterons la production de façon modeste avant la faire progresser, comme c'est souvent le cas pour une "medtech". La production est dimensionnée pour faire face à l'activité que nous avons évaluée dans notre plan de marché.

Boursier.com : Qu'en est-il de la France ?

S.P. : En France, l'étude clinique que nous menons va nous occuper pendant deux années. Nous allons traiter 52 patients en 2 ans. Nous avons débuté le recrutement à travers l'étude Pivot.

Boursier.com : Avec 36 ME de Trésorerie en fin d'année dernière et de premiers revenus. Faudra t-il que Carmat lève de nouveau de l'argent sur le Marché ?

S.P. : En prenant en compte notre programme d'Equity Line, nous disposons d'une Trésorerie nous menant en fin d'année. Il nous faudra donc venir sur le Marché d'une façon ou d'une autre... Lorsque nous afficherons un certain historique de ventes, nous pourrons prétendre à aller sur le Nasdaq, chercher à la fois une valorisation supérieure et lever les fonds adéquats pour la suite. Je pense qu'aujourd'hui, le Marché n'évalue pas assez l'intérêt spéculatif de Carmat. Aux Etats-Unis la valorisation incorporerait l'intérêt spéculatif. Ce n'est pas notre volonté aujourd'hui, mais pourquoi pas, dans le futur, nous marier ou nous faire racheter.

©2021,