»
»
»
»
Consultation
Cotation du 04/07/2018 à 16h30

Uniti -1,08% 3,660€

  • MLUNT - FR0012709160
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Stéphane Oria, Président du Directoire d'Uniti

Stéphane Oria Président du Directoire d'Uniti

Devenir le numéro 1 français privé des constructeurs de logements sociaux
Stéphane Oria, Président du Directoire d'Uniti

Boursier.com : Présentez-nous Uniti, qui vient de faire son apparition sur le Marché Libre parisien...

S.O. : Uniti est devenu, en seulement trois ans, un acteur de référence du logement social en France. Nous réalisons des programmes de logements sociaux au profit de bailleurs, en concertation avec les collectivités locales... Il s'agit d'opérations vendues en bloc, à un seul client. Depuis la création de la société en 2012, nous avons construits 241 logements sociaux et disposons de 1.114 logements en commande. Nous avons débuté dans la région de Montpellier et opérons désormais dans le grand sud de Perpignan à Toulon. Nous visons une extension en Ile-de-France, avec une première opération à Lagny sur Marne, mais aussi des implantations à Toulouse, Lyon et Marseille.

Boursier.com : Y a-t-il une vraie demande sur le marché du logement social de la part des communes françaises ?

S.O. : Nous répondons à une double demande : celle émanant des bailleurs sociaux devant réaliser une certaine quantité de logements sociaux chaque année et qui ne peuvent assurer la production seuls... Et celle émanant des communes qui doivent se mettre en conformité avec la loi SRU leur imposant 20% de logement sociaux minimum et bientôt 25%. Nous nous sommes engouffrés dans ce segment du marché de l'immobilier qui trouve son origine dans la crise de 2009... 1,8 million de ménages ont demandé un logement social en 2014. 70% des ménages sont éligibles...

Boursier.com : Le logement social n'est-il pas moins rentable que le logement classique pour un promoteur ?

S.O. : Nous avons beaucoup moins besoin de financement qu'un acteur classique de la construction privée, dans la mesure où nos lots sont vendus en bloc et que nous encaissons 100% de la somme immédiatement. En l'occurrence nous avons besoin de 5 fois moins de fonds propres qu'un promoteur traditionnel pour financer nos opérations !

Boursier.com : Pourquoi choisir le Marché Libre et pas un marché réglementé ?

S.O. : Le Marché Libre est un apprentissage pour nous, avant de passer sur un marché réglementé d'ici fin 2015... La Bourse nous apporte beaucoup de notoriété, indispensable à notre développement. Nous pourrions envisager un appel au Marché, sachant que nous voulons croître très vite pour devenir le numéro 1 français privé des constructeurs de logements sociaux, avec environ 2.000 lots par an à moyen terme...

Boursier.com : La valorisation de la société ressort à plus de 50 ME lors de cette inscription sur le Marché Libre. Elle semble disproportionnée par rapport à votre historique (NDLR : la société affiche un chiffre d'affaires de 1,36 ME en 2014)...

S.O. : Nous sommes une jeune société, mais avec une forte visibilité... Notre backlog est entièrement sécurisé puisque, contrairement à un promoteur classique, nous sommes sûrs à 100% de vendre nos lots. Nous visons 330 lots en 2015, soit un chiffre d'affaires d'environ 30 ME et plus de 700 lots en 2016, soit plus de 50 ME de chiffre d'affaires. La valorisation proposée lors de cette inscription sur le Marché Libre nous valorise 9 fois le résultat net 2016, espéré à 5,5 ME.

©2015-2018,

Partenaires de Boursier.com