Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 16h55

Alten -3,26% 68,300€

  • ATE - FR0000071946
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Simon Azoulay, PDG d'Alten

Simon Azoulay PDG d'Alten

La volonté de renforcer notre présence aux Etats-Unis et en Asie
Simon Azoulay, PDG d'Alten

Boursier.com : Vous indiquez que la demande en France a ralenti sur la fin 2015, est-ce inquiétant ?

S.A. : Nous avons en effet ressenti une certaine prudence en fin d'année 2015 de la part des donneurs d'ordres... Mais la situation semble désormais être rentrée dans l'ordre avec un bon niveau d'activité sur le marché français. Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, la croissance d'Alten s'est élevée à 3,5% à périmètre constant, dont +2,5% pour la France.

Boursier.com : Quelle est la situation des différents secteurs économiques ?

S.A. : L'aéronautique se caractérise par la fin des études des grands programmes A350 ou A380... Le ralentissement dans ce domaine est compensé par les forts besoins dans la production. Le challenge consiste à augmenter les cadences sur les chaînes de montage. Dans l'ensemble, Alten parvient à maintenir ses ventes dans l'aéronautique. En ce qui concerne les télécoms, les investissements s'inscrivent en baisse depuis trois ans. L'automobile se porte bien avec des sujets comme les émissions de CO2, la sécurité, le contrôle moteur, la voiture connectée... En ce qui concerne l'énergie, Alten est peu actif dans le pétrole. Dans le domaine banque-assurance, les projets sont nombreux dans le numérique, la convergence ou le big data...

Boursier.com : Comment se porte l'international ?

S.A. : Alten est très présent en France, une zone qui représente encore la moitié de nos facturations. Alors que le marché français du conseil en innovation affiche une légère décroissance sur l'année écoulée et que les budgets des clients sont tendus, ce débouché géographique apparaît mature. Nous avons donc fait le choix de nous développer à l'international... Tous les pays européens se sont bien comportés l'an dernier sauf l'Allemagne. Dans ce pays, une évolution législative contraignante a pénalisé notre métier. De plus, le marché allemand connaît une rapide reconfiguration vers les projets globalisés dits "Workpackage". Dans une période estimée à deux années, il est nécessaire d'investir ce qui occasionne une baisse provisoire de la rentabilité...

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions en-dehors de l'Europe ?

S.A. : Nous avons désormais la volonté de renforcer notre présence aux Etats-Unis et en Asie... Alten compte aujourd'hui 500 ingénieurs aux Etats-Unis, une centaine au Canada, 1.000 en Inde et plus de 150 en Chine. Nous souhaitons amener chacune de ses implantations vers une taille critique que l'on estime à au-moins 1.000 ingénieurs...

Boursier.com : Etes-vous satisfait de votre résultat 2015 ?

S.A. : Etant donné la conjoncture, la marge opérationnelle d'activité est de bonne qualité. Elle s'inscrit à 9,9% du chiffre d'affaires en 2015, soit une progression comparée aux 9,6% de 2014.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions ?

S.A. : La demande est forte en ce moment. Le taux d'occupation de nos équipes est tout-à-fait satisfaisant... De plus, nous cherchons à recruter davantage afin de pourvoir aux projets. Alten compte aujourd'hui 18.000 ingénieurs et nous devrions être 20.000-22.000 d'ici trois à quatre ans. A l'avenir, nous comptons maintenir la marge opérationnelle d'activité autour de 10%...

©2016-2020,