Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 17h35

Voltalia -8,66% 17,300€

Sébastien Clerc, Directeur Général de Voltalia

Sébastien Clerc Directeur Général de Voltalia

La France est attractive pour nous, car en retard dans le domaine des énergies renouvelables
Sébastien Clerc, Directeur Général de Voltalia

Boursier.com : Il y a un an, vous visiez une capacité installée de 363,2 MW à mi 2016. Atteindrez-vous ce niveau ?

S.C. : Nous avions expliqué viser un point à mi-parcours de 270 MW à fin 2015. Or, nous relevons cet objectif à 330 MW. A fin 2016, nous serons en mesure d'atteindre 376 MW...

Boursier.com : Qu'en est-il de l'objectif de long terme de 1 Gw à horizon 2025 ? Vous venez d'acquérir des projets éoliens de 379 MW en France qui atteint désormais 22% de vos projets...

S.C. : La croissance demeurera forte à terme, mais pas au niveau de l'accélération que nous vivons actuellement ! Toutefois, le rythme quand même soutenu que nous maintiendrons nous permettra d'atteindre ce seuil de 1 GW...

Boursier.com : Quel est l'intérêt de développer des projets dans différents pays ?

S.C. : Nous avions annoncé que face au succès qui est le nôtre au Brésil, il était important de faire évoluer progressivement l'équilibre géographique en accélérant dans d'autres pays : nous avons ainsi ouvert le Maroc et nous renforçons la France... Notre objectif est de saisir les opportunités dans chacun de nos pays conformément à notre stratégie d'acteur multi-pays et multi-énergies. La France est attractive pour nous, car en retard dans le domaine des énergies renouvelables. Enfin, une présence diversifiée nous permet d'afficher un équilibre financier avec des cash-flows dans plusieurs devises...

Boursier.com : Le passage de vos comptes dans le vert, lié à la forte augmentation de votre capacité installée est-il désormais pérenne, le modèle qui est le vôtre devant s'amplifier ?

S.C. : 2014 a été une année charnière avec des bénéfices, grâce à des contrats de long terme. Ces centrales sont rentables de façon durable et nous sommes actuellement portés par ces contrats...

Boursier.com : Les levées de fonds de 120 ME, réalisées depuis un an, sont-elles suffisantes pour vos projets ? Vous avez effectué un placement privé de 15 ME en début d'année...

S.C. : La levée de fonds nous permet d'avancer, par exemple en finançant les travaux de construction de 99 MW au Brésil que nous venons d'annoncer. Nous investissons donc ces fonds levés... Evidemment, pour atteindre 1 GW à terme, il faudra plus de fonds propres que ce nous possédons aujourd'hui...

Boursier.com : La liquidité du titre, certes améliorée depuis le passage sur le compartiment B, reste faible, ce qui rend l'action moins attractive...

S.C. : Il y a un an, lors du passage sur le compartiment B, j'avais annoncé que nous souhaitions bénéficier d'un flottant plus élevé et créer de la liquidité sur le titre. Cela reste notre objectif, nous y travaillons !

©2015-2020,