Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/11/2019 à 09h00

Vente-Unique.com +0,51% 3,940€

  • ALVU - FR0010766667
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Sacha Vigna, DG de Vente-unique.com

Sacha Vigna DG de Vente-unique.com

On peut imaginer que le Marché finisse par considérer Vente-unique.com sous un autre jour...
Sacha Vigna, DG de Vente-unique.com

Boursier.com : Vente-unique.com a dégagé 10% de croissance après 9 mois, mais seulement +3% en France, pourquoi?

S.V. : Cela fait 13 ans que nous nous développons en France, les points de croissance y sont plus difficiles à conquérir. De plus, notre stratégie consiste à ne pas rogner la rentabilité. Nous ne faisons pas de la croissance pour faire de la croissance... Autrement, nous pourrions effectivement afficher des progressions supérieures en France...

Boursier.com : L'Europe du Sud et l'Europe du Nord et de l'Est affichent en revanche de belles progression (+32% et +16%)...

S.V. : Nous continuons sur notre lancée dans les nouveaux pays d'Europe, avec la même tendance de fond, celle de la modification des habitudes de consommation. Les pays du sud de l'Europe ont pris un peu de retard en la matière et le rattrapage se fait avec d'autant plus de vigueur...

Boursier.com : Quelle capacité de chiffre d'affaires peut désormais absorber le site d'Amblainville suite à son agrandissement ?

S.V. : L'agrandissement, qui fait passer la capacité du site de 27.000 mètres carrés à 51.000 mètres carrés, nous permettra d'atteindre les 150 ME de chiffre d'affaires qui constituent notre objectif pour 2022 et de mener à bien tous nos projets de développement pour les 4 à 5 ans à venir. Cette extension nous permet de stocker plus de produits et de proposer plus d'offres Il nous permet aussi de piloter la montée en puissance du pôle "déco".

Boursier.com : Faut-il vous attendre dans le domaine de la croissance externe? Cela dépend évidemment des intentions de votre actionnaire principal, Cafom...

S.V. : Nous ne nous interdisons rien, mais nous avons beaucoup à faire avec les projets qui nous animent en interne. Nous devons par exemple sécuriser la montée en puissance de l'entrepôt, cela nécessite des "process" à mettre en place... En outre, une acquisition dans le commerce électronique est sans doute beaucoup moins naturelle à réaliser que dans le commerce physique. Sauf s'il s'agit d'acquérir un acteur de niche...

Boursier.com : Le titre a perdu 60% depuis l'introduction en mars 2018 et ne semble pas vouloir se redresser...

S.V. : Les fonds opérant sur les capitalisations boursières inférieures à 100 ME ont connu de la dé-collecte, mais on peut imaginer que le Marché finisse par considérer le dossier sous un autre jour, d'autant que nous délivrons un niveau de croissance conforme à celui de notre feuille de route, donnée à l'introduction en Bourse.

©2019,

Partenaires de Boursier.com