Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 19/01/2021 à 16h45

Kumulus Vape -2,22% 6,600€

  • MLVAP - FR0013419876
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Rémi Baert, PDG de Kumulus Vape

Rémi Baert PDG de Kumulus Vape

Un transfert sur Euronext Growth espéré au deuxième trimestre 2021
Rémi Baert, PDG de Kumulus Vape

Boursier.com : Vous avez à nouveau révisé à la hausse votre objectif de chiffre d'affaires annuel à 22 ME début novembre. Les ventes des mois de novembre et décembre vous confortent-elles dans ce scénario ?

R.B. : Nous sommes dans les clous pour tendre vers ces 22 ME, un objectif désormais très ambitieux, et révisé en hausse de 10% puisque nous visions auparavant 20 ME. Nous allons clore l'année 2020 avec une croissance de plus de 100%.

Boursier.com : Pourquoi avoir fait suspendre le titre en Bourse?

R.B. : Nous avons simplement suivi la procédure dans ce cas de figure, avant d'annoncer l'investissement, au capital de la société, de fonds FCPI pour 2,50 ME. Cette opération renforce nos fonds propres et nous permet d'envisager la suite de façon sereine. C'est une étape dans le cadre de nos développements, avec de la croissance externe, nous l'espérons, en 2021. En outre, cela préfigure le transfert du titre sur Euronext Growth, que nous espérons pour le deuxième trimestre 2021. Pour l'envisager, cette opération financière devait être réalisée.

Boursier.com : Votre logique de croissance pousserait à coupler ce transfert avec une augmentation de capital conséquente...

R.B. : Nous bénéficions d'un accompagnement bancaire de qualité qui nous permet de bien gérer l'augmentation de BFR auquel notre forte croissance nous contraint. Notre stratégie de volumes doit nous permettre d'afficher une rentabilité rapidement. Nous n'excluons pas toutefois d'ouvrir la porte à des investisseurs lors de ce transfert. Le sujet est en réflexion.

Boursier.com : L'augmentation de capital vous fait personnellement passer sous les 50% du capital...

R.B. : Cela ne me dérange pas. L'important est de poursuivre un projet global associant de nouveaux actionnaires. Nous avons négocié sur un prix de souscription du fonds de 6,37 Euros matérialisant une prime conséquente par rapport au dernier cours avant l'annonce. C'est une preuve de confiance de la part du fonds qui vise le moyen/long terme. Nous avons fait ce choix car il nous permet de renforcer nos fonds propres immédiatement et d'envisager le transfert sur Euronext Growth dans les mois qui viennent. Les ABSA nous permettent aussi de lever à nouveau des fonds auprès de ce même actionnaire.

Boursier.com : Quelle est la cible idéale pour vos projets de croissance externe ?

R.B. : Tout acteur complémentaire à notre projet et qui le renforcerait. Cela peut consister à remonter dans la chaîne de valeur et de racheter un fabricant. Cela peut aussi prendre la forme d'un rapprochement avec un concurrent direct pour augmenter nos parts de marché. Ou encore un réseau de distribution pour nous rapprocher du distributeur final. Les trois typologies de cibles peuvent nous intéresser.

Boursier.com : Vous-même pourriez-vous faire l'objet d'un rachat?

R.B. : Kumulus Vape a vocation a devenir un groupe et nous nous voyons avant tout comme un consolidateur et non comme une proie.

©2020-2021,