Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/05/2020 à 17h29

Kumulus Vape 0,00% 4,120€

  • MLVAP - FR0013419876
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Rémi Baert, PDG de Kumulus Vape

Rémi Baert PDG de Kumulus Vape

Une croissance organique de près de 100% au T1 !
Rémi Baert, PDG de Kumulus Vape

Boursier.com : Vous avez terminé 2019 à 10,6 ME de chiffre d'affaires en 2019. Certes de peu mais vous êtes en-deçà de l'objectif des 11 ME en 2019...

R.B. : C'est une belle performance compte tenu de la crise qu'a connue le secteur à partir de septembre dernier. De nombreux décès liés à un mésusage de la cigarette électronique ont jeté le trouble sur toute la filière. Le contenant était pointé du doigt alors que le problème venait avant tout du contenu, les liquides... Ceci est désormais derrière nous et nous avons continué notre forte croissance. Le premier trimestre 2020 est dans la continuité avec une progression organique de 98%!

Boursier.com : Qu'en est-il de l'autre objectif, 15 ME de chiffre d'affaires en 2020 ? Est-il tenable étant donné le contexte actuel?

R.B. : A ce stade, nous le maintenons. Nous demeurons dans une logique de conquête de parts de marché et elles sont nombreuses à prendre!

Boursier.com : Les bureaux de tabac sont restés ouverts durant le confinement, mais qu'en est-il du statut des boutiques spécialisées en vape?

R.B. : Elles ont dans un premier temps fermé suite au confinement, puis ont été recensées comme délivrant un produit d'utilité publique. Pour autant, toutes n'ont pas rouvert, certains professionnels préférant demeurer fermés pour des raisons de sécurité. Avec le déconfinement, nous attendons une nette hausse des volumes. Le marché va repartir de l'avant.

Boursier.com : Le BtoC a t-il pris le relais ?

R.B. : Depuis le premier jour du confinement, nous avons enregistré une forte hausse des ventes online. Nous constatons effectivement un report de ventes du BtoB vers le BtoC. Une grande part de nouveaux clients a contribué à cette hausse. Cette période marquera à coup sûr une marche en avant importante pour l'entreprise à ce niveau. L'acquisition de clients est stratégique au plus haut point, dans la mesure où notre secteur ne peut pas faire de publicité.

Boursier.com : Avez-vous réussi à gérer ce phénomène, notamment pour ce qui est des approvisionnements, puisque le matériel que vous vendez provient de Chine ?

R.B. : Certaines commandes ont mis plus de 2 mois à nous parvenir! Cela s'est amélioré mais demeure très compliqué car parmi les liaisons aériennes qui sont maintenues, priorité est donnée au matériel médical. En outre, le prix du transport au kilo s'est nettement enchéri. Concernant la livraison, nous avons dû travailler en service dégradé avec nos partenaires de logistique mais malgré tout, la majeure partie de nos clients professionnels et particuliers ont été compréhensifs sur les délais.

Boursier.com : Avez-vous sollicité les mesures gouvernementales ?

R.B. : Notre BFR souffre énormément durant cette crise. Du fait, entre autres, des délais de réceptions de nos commandes payées comptant. Nous avons donc sollicités le report de charges et finalisons notre demande de PGE. C'est une bouffée d'oxygène pour notre BFR. La situation de l'entreprise est saine à condition de trouver des solutions de financement de notre hypercroissance !

©2020,