»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/09/2019 à 14h48

Enensys Technologies +3,05% 1,350€

  • ALNN6 - FR0013330792
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Régis Le Roux, PDG d'Enensys Technologies

Régis Le Roux PDG d'Enensys Technologies

L'activité au second semestre sera mieux orientée
Régis Le Roux, PDG d'Enensys Technologies

Boursier.com : Comment s'explique la chute de -28% du chiffre d'affaires au 1er semestre 2018 (-51% en données proforma, ndlr) ?

R.L.R. : L'évolution du chiffre d'affaires semestriel, s'explique essentiellement par l'impact du décalage d'un important contrat en Europe, initialement positionné sur le premier semestre. Ce contrat a été finalement conclu en octobre dernier pour un montant supérieur à 2 millions d'euros. Notre activité peut être soumise à une certaine volatilité du fait de notre positionnement sur de grands projets. Nous travaillons cependant à lisser notre cycle d'activité en développant la part de nos activités récurrentes (Maintenance, tests...) et en développant notre force commerciale pour pouvoir traiter plusieurs grandes affaires simultanément partout à travers le monde.

Boursier.com : S'oriente-t-on vers un exercice en lourdes pertes, après celles du premier semestre (-1,8 ME pour le résultat opérationnel et -1 ME pour le résultat net part du groupe, ndlr) ?

R.L.R. : L'activité au second semestre sera mieux orientée du fait notamment de la conclusion du contrat mentionnée précédemment et de la contribution de solutions de monitoring OTT acquises auprès de C2m Group qui commenceront à générer du chiffre d'affaires sur le second semestre. Le second semestre, sera mieux orienté que le premier, sans toutefois retrouver le niveau enregistré l'an dernier, compte tenu de l'attentisme constaté sur le lancement de projets significatifs en Afrique ou en Amérique du Sud par exemple. Notre objectif est de retrouver le plus rapidement possible des performances en termes de croissance et de rentabilité plus conformes à nos standards habituels. Rappelons cependant que le taux de marge est inchangé, autour de 70 % et que les pertes correspondent principalement à des investissements immatériels (renforcement de la R&D et des équipes commerciales) qui porteront leurs fruits avec un certain décalage.

Boursier.com : Comment comptez-vous redresser les ventes et vous inscrire dans le plan visant 60 ME de chiffre d'affaires en 2022 ?

R.L.R. : Nous disposons d'une feuille de route précise pour atteindre notre objectif d'un chiffre d'affaires de 60 ME en 2022 comme annoncé lors de l'introduction en bourse. L'International, qui représente déjà 90% de notre chiffre d'affaires, est un point central. Fort de moyens renforcés, nous entendons profiter à plein de l'installation progressive à travers le monde des réseaux de 2ème génération de télévision numérique. Sur le marché nord-américain par exemple, nous voulons capitaliser sur le déploiement de la nouvelle norme " ATSC 3.0 ", en nous appuyant sur la sélection et la participation d'ENENSYS Technologies aux premiers projets pilotes. Concernant l'offre, nous avons à coeur d'augmenter la part d'activité à forte récurrence dans le mix des ventes, mais aussi de promouvoir nos offres innovantes développées sur la distribution de contenus ciblés et la monétisation de réseaux, un enjeu absolument central pour les opérateurs, telle que l'Ad Insertion.

Boursier.com : Le titre a été divisé par 2 en 5 mois, depuis l'introduction. La valorisation était-elle trop ambitieuse ?

R.L.R. : Notre cours a effectivement fortement baissé, du fait de la volatilité de notre performance semestrielle et de conditions de marche nettement plus difficiles. Pour autant, nous n'avons pas modifié notre plan de route et nos ambitions à moyen terme. Nous déroulons actuellement notre plan de développement, par exemple en nous déployant progressivement aux Etats-Unis. Ces actions devraient porter leurs fruits. Toute l'entreprise est focalisée sur la réussite de notre planche, et nous sommes convaincus que notre cours rebondira dès que nous commencerons à récolter les fruits de nos actions.

Boursier.com : L'attribution d'actions gratuites annoncée récemment a-t-elle aussi pour but d'améliorer la liquidité du titre, très faible...

R.L.R. : Ce n'est pas le but principal recherché. Nous avons souhaité dans ces moments compliqués pour nos actionnaires, les récompenser de leur confiance dans le développement et le futur de notre société. Cette attribution d'actions gratuites profitera d'ailleurs exclusivement aux actionnaires minoritaires, puisque j'ai renoncé en tant que premier actionnaire d'ENENSYS Technologies à mes droits d'attribution dans le cadre de cette opération. Nous avons la volonté de nouer une relation solide et durable avec nos actionnaires, cette opération s'inscrit parfaitement dans cette démarche et nous les remercions de leur confiance.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com