Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/01/2021 à 16h05

Safe Orthopaedics -2,88% 0,579€

  • ALSAF - FR0013467123
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Pierre Dumouchel, PDG de Safe Orthopaedics

Pierre Dumouchel PDG de Safe Orthopaedics

Le nombre de vendeurs a doublé en 2017 !
Pierre Dumouchel, PDG de Safe Orthopaedics

Boursier.com : Le solide retour à la croissance en 2017 n'a pas coïncidé avec une réduction significative de la perte opérationnelle courante. Pourquoi ?

P.D. : Safe Orthopaedics est en phase d'investissement commercial et marketing. Une équipe marketing senior a été constituée et le nombre de vendeurs a doublé en 2017. Ces nouveaux vendeurs commenceront à contribuer à la croissance à partir du second semestre 2018.

Boursier.com : Après la croissance de +22% au premier trimestre, l'exercice 2018 s'annonce-t-il tout aussi prometteur ?

P.D. : Safe Orthopaedics travaille à une croissance en 2018 dans la lignée du redémarrage de 2017 (37% de croissance l'an dernier, ndlr). Le premier semestre est marqué par la formation des nouvelles ressources commerciales et la réalisation des deux deals au Royaume-Uni et au Japon. Post augmentation du capital, notre croissance doit retourner vers un rythme plus soutenu. Je vous rappelle que nous avons doublé l'an dernier notre part de marché en France, de 4 à 8 %, dans le domaine de la chirurgie de la fracture. Dans le même temps, nous avons abordé le marché allemand dans un mode de distribution en direct. Une étape importante car le marché outre-Rhin est bien plus large que le marché français, à la fois en volume, en valeur et en marges. Au premiers semestre 2018, nous avons annoncé la 10 000 ème opération avec notre technologie, ainsi que l'achat d'une force de vente directe au Royaume-Uni. Enfin, le partenariat stratégique que nous venons d'annoncer avec Kisco pour pénétrer le marché japonais vient compléter un premier semestre très actif. La preuve de concept est faite. Nous avons en tête à présent de déployer nos solutions à grande échelle, de manière raisonnée et dans le même très ambitieuse.

Boursier.com : Quel est le niveau de chiffre d'affaires correspondant au break even ?

P.D. : Safe Orthopaedics met à disposition plusieurs estimations au travers des analyses...

Boursier.com : L'augmentation de capital que vous venez de lancer doit-elle avant tout assurer la continuité de la société ou lui permettre d'investir ?

P.D. : Cette augmentation de capital doit permettre à l'entreprise de rester concentrée sur son exécution commerciale pendant plusieurs années, continuer à investir dans son expansion stratégique comme initié avec le Japon et technologique pour que Safe Orthopaedics devienne le leader de la fracture vertébrale.

Boursier.com : Quels sont les enjeux du partenariat conclu avec Kisco au Japon ?

P.D. : L'introduction de notre technologie pour la chirurgie du dos sur le marché japonais à travers un solide partenariat avec Kisco va contribuer significativement à la croissance du groupe à partir de fin 2019 et en 2020. Des réflexions sont également en cours pour adresser de nouveaux segments Orthopaedics (trauma) au Japon et en Europe. Je rappelle que le Japon est le troisième plus grand marché mondial des équipements médicaux pour le rachis après les États-Unis et la Chine, dont la valeur est estimée à 400 millions d'euros.

©2018-2021,