Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/08/2020 à 13h51

Claranova -0,70% 5,700€

  • CLA - FR0013426004
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Pierre Cesarini, PDG d'Avanquest

Pierre Cesarini PDG d'Avanquest

La rentabilité opérationnelle sur l'année calendaire 2017 reste notre ambition
Pierre Cesarini, PDG d'Avanquest

Boursier.com : Quels commentaires apportez-vous aux chiffres semestriels d'Avanquest ?

P.C : Nous sommes vraiment très satisfaits de la croissance très importante de PlanetArt (+60%) avec notamment plus de 100% de croissance sur les solutions FreePrints (photos et livres photo) avec notre nouvelle offre FreePrints Photobooks qui connait depuis son lancement il y a six mois un très gros succès... Pour myDevices, nous avons aujourd'hui plus de 150.000 développeurs utilisant nos outils IoT à travers le monde. Un des leaders du monde de l'IoT, Semtech, qui possède le protocole LoRa, vient de rentrer au capital de myDevices, ce qui pour nous est une forte validation de la pertinence et du caractère unique de notre solution IoT. Nous avons stabilisé notre business "historique" logiciels dont la priorité est pour nous aujourd'hui d'en améliorer la rentabilité.

Boursier.com : Êtes-vous toujours en situation de leadership sur le marché de l'impression photo depuis un mobile ?

P.C. : Oui, plus que jamais, et le fait d'avoir maintenant notre solution Photobooks sur mobile complète et renforce cette position de leader...

Boursier.com : Quel est le potentiel de ce marché à moyen/long terme ?

P.C. : On peut estimer aujourd'hui que le marché traditionnel du "web to print" est d'environ $20B à travers le monde (un gros tiers aux États-Unis et le reste environ se partage entre l'Europe et l'Asie)... Il n'y a pas à ce jour d'étude précise sur la taille du marché du "mobile to print", mais nous pensons que le potentiel de l'impression sur mobile est bien plus large que le marché du "web to print" (et donc bien supérieur à ces $20B). En effet, si nous sommes sur des prix de vente moyens inférieurs sur le mobile que sur le web (on peut dire environ 5 à 8$ pour le mobile contre plus de 50$ pour le web), le nombre de personnes à travers le monde qui possèdent un smartphone et qui sont prêtes à dépenser quelques euros pour commander des photos ou un livre qu'elles peuvent préparer en quelques minutes est largement 10 fois plus important que les gens qui passent plusieurs heures, voire jours, pour faire un livre photo qui va leur couter plus de 50$ pour les solutions "web to print".

Boursier.com : Dans les objets connectés, quel est le positionnement d'Avanquest ?

P.C : Nous sommes les premiers à avoir construit une plateforme (myDevices) permettant de gérer n'importe quel objet connecté, quel que soit le protocole de communication utilisé (LoRa, Sigfox, wifi, bluetooth, etc.). Cette plateforme est destinée aux grands groupes afin de leur permettre de déployer une solution IoT pour leurs clients, quel que soit leur secteur d'activité (distribution, industriel, santé, énergie, finance etc.)... Notre solution est aujourd'hui disponible, opérationnelle et a été choisie par de grands groupes comme Carrefour en France qui sont en train de la déployer. Nous avons également développé le premier outil de développement "drag & drop" pour l'IoT permettant de prototyper et de déployer une solution très facilement et rapidement. Ce sont aujourd'hui plus de 150.000 développeurs qui utilisent Cayenne à travers le monde (c'est la plus grande communauté de développeurs IoT au monde).

Boursier.com : Que peut-on attendre de la rentabilité d'Avanquest ?

P.C : Après plusieurs années d'investissement et avec la mise en place d'une nouvelle stratégie notamment dans la mobilité et les objets connectés depuis mon arrivée en tant que PDG du Groupe, nous avons annoncé notre ambition d'atteindre la rentabilité opérationnelle sur cette année calendaire 2017. Cela reste notre ambition, nous annoncerons nos résultats semestriels fin mars...

©2017-2020,