»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 14h05

Foncière Inea -1,01% 39,200€

  • INEA - FR0010341032
  •   SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Philippe Rosio, PDG de Foncière Inea

Philippe Rosio PDG de Foncière Inea

Les revenus locatifs de Foncière Inea ont progressé de 15% l'an dernier
Philippe Rosio, PDG de Foncière Inea

Boursier.com : Quel est votre positionnement ?

P.R. : Foncière Inea a été fondée en 2006 avec une stratégie d'investissement basée sur des actifs de rendement offrant une bonne liquidité. La société est spécialisée sur les immeubles neufs de bureaux situés dans les grandes métropoles régionales. Nous achetons des immeubles qui sortent de terre à des promoteurs et nous nous chargeons de leur trouver des locataires. Cette classe d'actifs génère un rendement intéressant. Foncière Inea est la seule société cotée spécialisée sur ce segment.

Boursier.com : Ce marché est-il important en taille ?

P.R. : Le marché français de l'immobilier d'investissement a représenté l'an dernier 32 Milliards d'Euros. Sur ce total, les bureaux sur Paris et sa région ont représenté 19 Milliards d'Euros, les commerces 4 Milliards d'Euros et les bureaux en régions 3,4 Milliards d'Euros... On note que ce créneau des bureaux en régions a connu une appréciation de 30% sur l'an dernier.

Boursier.com : Pourquoi une telle hausse ?

P.R. : La plupart des grandes métropoles régionales connaissent une croissance de l'emploi salarié nettement plus rapide qu'en région parisienne. Des agglomérations comme Lyon, Lille, Nantes, Toulouse ou Montpellier connaissent des dynamiques intéressantes. Si la région parisienne représente 70% du total des investissements immobiliers en France, cette part est nettement moins élevé en termes de m2 commercialisés. En 2018, 2,5 millions de m2 ont été commercialisés en IDF et 1,8 millions de m2 en régions... La croissance des ces grandes villes apparaît forte et pérenne.

Boursier.com : Sur la durée, gardez-vous en portefeuille les immeubles neufs que vous achetez ?

P.R. : Depuis sa création, Foncière Inea a revendu 20% de son parc immobilier. Notre modèle repose davantage sur l'acquisition d'immeubles à commercialiser. Par la suite, grâce à la rente locative, nous pouvons nous refinancer dans de bonnes conditions avec un ratio loan to value qui se maintient autour de 40-50%.

Boursier.com : Quelle est la typologie de vos immeubles ?

P.R. : Nous ciblons les immeubles qui valent entre 10 ME et 30 ME. Le loyer moyen de nos bureaux est de 170 Euros le m2 par an. A Paris, le montant des loyers est de 2 à 4 fois plus élevé... Depuis le démarrage de l'entreprise, le prix moyen d'acquisition des immeubles est de 1.950 Euros le m2. A Paris, la norme actuelle se situe plutôt autour de 15.000 à 22.000 Euros le m2.

Boursier.com : Vous venez de publier votre chiffre d'affaires 2018, que doit-on retenir ?

P.R. : Les revenus locatifs de Foncière Inea ont progressé de 15% l'an dernier. Cette appréciation est liée à la hausse des loyers à périmètre constant, à une vacance qui se résorbe et aux nouveaux immeubles qui sont progressivement livrés. Notre portefeuille total est d'environ 750 ME dont 250 ME encore à livrer. Notons enfin que l'action procure un rendement de l'ordre de 5%...

©2019,

Partenaires de Boursier.com