Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/04/2019 à 15h07

Keyyo (ex-Phone Systems) 0,00% 34,000€

  • ALKEY - FR0000185621
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Philippe Houdouin, PDG de Keyyo

Philippe Houdouin PDG de Keyyo

Notre priorité est désormais d'accélérer la croissance
Philippe Houdouin, PDG de Keyyo

Boursier.com : Vous avez cédé, fin 2016, l'activité historique de call-shop, quelles conséquences sur la lecture de vos comptes?

P.H. : Nous avons fait le choix de nous recentrer sur les Télécoms d'entreprise, notre activité "core business" affichant une meilleure rentabilité. Keyyo devient un "pure player" des Télécoms d'entreprise. Nous enregistrerons une dé-consolidation du chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois de 2017, comme cela a été le cas au quatrième trimestre 2016. Au total, cela représente 2,6 ME de chiffre d'affaires que nous serons proches de compenser par la croissance organique en 2017. L'incidence est neutre sur le Résultat Opérationnel Courant.

Boursier.com : Comptez-vous déborder votre marché cible qui est celui des TPE et PME?

P.H. : Outre notre identité qui est celle d'un opérateur télécoms éditeur de logiciel, notre point fort réside dans l'accompagnement que nous proposons à nos clients TPE et PME, y compris non-technophiles. Nous n'avons pas la volonté de déborder notre Marché qui est celui-là. Nous sommes cependant régulièrement sollicités sur de gros appels d'offres et nous nous laissons toujours la possibilité de nous y positionner. La demande est structurellement en train de changer sur le Marché : les entreprises souhaitent s'équiper de solutions télécoms modernes et efficaces. Cela va s'accélérer, avec une date-clef : France Télécom ne commercialisera plus de solutions analogiques à partir du 1er janvier 2019. Il s'agit d'une échéance importante qui devraient massifier les investissements dans les nouvelles solutions Télécoms.

Boursier.com : Qu'annoncez-vous au Marché pour 2017?

P.H. : Nous affichons une projection de croissance de 10% du chiffre d'affaires, à périmètre constant en 2017. Nous visons aussi un résultat opérationnel récurrent en croissance de 10%. Cette performance devrait aboutir à une réévaluation logique du dividende. Le tout avec un maintien des investissements à un niveau élevé.

Boursier.com : La retour aux actionnaires demeure une de vos priorités...

P.H. : Au cours des quatre dernières années, nous avons retourné environ 10 Millions d'Euros aux actionnaires de Keyyo : 8 ME suite aux rachats de titres et 2 ME sous forme de distribution de dividendes. Le tout avec une dette nette du groupe égale à 0.

Boursier.com : Quelles acquisitions visez-vous?

P.H. : Nous estimons que nous avons encore des années de croissance devant nous, y compris par acquisitions... Notre priorité est désormais d'accélérer la croissance. Si des possibilités intéressantes d'acquisitions se présentent, nous saurons les saisir. Nous aurions pu en saisir les années précédentes, mais les intégrations se seraient avérées très complexes en raison des migrations des systèmes d'information. Nous visons plutôt l'acquisition de parcs de clients à des éditeurs.

©2017-2020,