Cotation du 16/08/2022 à 09h04

Oncodesign +0,14% 14,080€

Philippe Genne, PDG d'Oncodesign

Philippe Genne PDG d'Oncodesign

Les actionnaires d'Oncodesign bénéficieront d'un retour sur investissement et d'un ticket pour le futur...
Philippe Genne, PDG d'Oncodesign

Boursier.com : Que prévoit la séparation de vos deux branches d'activité, Services et Biotech?

P.G. : Il s'agit de la suite logique de la création des "Business Units" en 2020. Nous pensons que c'est élégant de proposer aux actionnaires un retour sur investissement avec l'OPA, ainsi qu'un ticket pour le futur avec l'entité biotech qui restera cotée en Bourse de Paris. L'activité de Services est en forte progression et rentable avec les plus grandes sociétés pharmaceutiques comme partenaires. La Business Unit "Biotech" porte notre portefeuille de projets thérapeutiques et diagnostiques et tout le fort potentiel qui va avec...

Boursier.com : La force de votre modèle résidait peut-être dans cet équilibre entre un pôle à l'activité développée et le pôle biotech...

P.G. : Les deux entités présenteront des modèles totalement différents, propres à attirer des investisseurs différents, du fait même de leur singularité. Les activités de chaque entité seront claires et reconnues dans leur domaine respectif. Pour Oncodesign Service l'entité CRO, on retrouvera un modèle assez classique d'entreprise avec du chiffre d'affaires, une CAF alors que pour OPM, le modèle biotech présentera un profil rendement/risque qui lui sera propre... Pour cette entité qui restera cotée, nous espérons une reconnaissance du Marché à la hauteur de son potentiel... Elle pourra se financer sur le marché.

Boursier.com : Pour l'actionnaire d'Oncodesign quelle sera la chronologie?

P.G. : Chaque actionnaire d'Oncodesign recevra une action OPM (pôle biotech), puis pourra apporter les titres Oncodesign à l'OPAs que lancera Elyan à 14,41 Euros, en octobre prochain, sous réserve de l'acquisition du bloc de contrôle par le véhicule d'acquisition Edmond de Rothschild Equity Stratégie IV SLP. Entre temps sera en effet signé l'accord définitif relatif à l'acquisition du bloc de contrôle début octobre : Elyan deviendrait alors l'actionnaire majoritaire d'Oncodesign. En cas de détention de plus de 90% du capital, Oncodesign Service sera retirée de la cote.

Boursier.com : Quelles ambitions opérationnelles pour chaque entité autonome?

P.G. : Le pôle "Service" a pour ambition de devenir le leader européen des services de Drug Discovery d'ici 2025, grâce à une expertise mondialement reconnue dans l'évaluation préclinique de la preuve de concept de nouvelles thérapies expérimentales en oncologie et immuno-inflammation. Le pôle OPM (Oncodesign Precision Medicine) dispose d'un portefeuille de molécules et de cibles thérapeutiques diversifiées, se positionnant comme un découvreur de molécules efficaces contre les cancers résistants et avancés... Le haut degré d'innovation et de complémentarité de ses technologies est à la base de l'innovation des produits du portefeuille.

Boursier.com : La prime est relativement conséquente, à 14,41 Euros...

P.G. : La Bourse est restée constante dans sa myopie quant à notre stratégie de long terme en ne prenant pas en compte la valorisation de notre capacité d'innovation et d'adaptation. Nous nous interrogions sur l'intérêt de notre cotation sur Euronext Growth... La solution qui est aujourd'hui proposée répond sans doute en grande partie au problème de valorisation, même si c'est de nouveau le Marché qui décidera du prix de l'entité qui restera cotée!

©2022

A lire aussi sur Oncodesign

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités