Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/10/2020 à 17h35

Eurazeo -4,39% 39,660€

Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Philippe Audouin Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Nous avons bon espoir de proposer une valorisation attractive pour Elis
Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Boursier.com : Les comptes semestriels d'Eurazeo semblent refléter un début d'année voué à l'investissement. L'ANR progresse nettement et le peu de cession a pesé sur les comptes...
P.A. : Il faut noter la très belle performance opérationnelle des sociétés du portefeuille, avec un chiffre d'affaires en hausse de +7,7% au deuxième trimestre, témoignant d'une vraie dynamique. C'est important car nous avons présenté aux investisseurs l'évolution du groupe Eurazeo et le focus que nous mettons désormais sur une nouvelle politique d'investissements vers des sociétés à plus forte potentiel de croissance. Nous bénéficions d'ores et déjà du dynamisme de ces sociétés qui représentent une part de plus en plus importante du chiffre d'affaires total des participations. Et nous bénéficions aussi d'un horizon géographique plus diversifié. Eurazeo n'est plus un investisseur franco-français !

Boursier.com : Vous confirmez votre intention d'introduire Elis en Bourse à l'automne. Quelle fourchette de valorisation espérez-vous pour votre filiale ?

P.A. : Nous n'en sommes pas encore là ! Nos équipes sont mobilisées sur le dossier et travaillent activement pour aboutir dans les semaines qui viennent. Notre ANR a bien progressé, bien que calculé de façon très prudente, notamment parce que les sociétés récemment entrées en portefeuille ne sont pas revalorisées avant un an. Pour celles plus anciennes, comme Elis, nous travaillons sur des multiples moyens de très long terme et les appliquons sur des données historiques. La valorisation ne tient donc pas vraiment compte de la croissance potentielle de ces sociétés. En termes de multiples, on s'aperçoit donc que les comparables sont valorisés entre 1 et 2 points d'EBITDA de plus que le niveau que nous avons retenu pour Elis. Nous avons donc bon espoir, si les marchés répondent présents, de proposer une valorisation attractive.

Boursier.com : Quelle forme prendra l'introduction ? Y aura-t-il une augmentation de capital ou une simple cession de titres Eurazeo ?

P.A. : Aujourd'hui, Elis présente environ 2 MdsE de dette, ce qui n'est pas aberrant étant donné son modèle économique. D'ailleurs, son EBITDA a progressé de 200 ME. Mais nous sommes conscients que le marché préfère des sociétés moins endettées. La réduction de la dette d'Elis sera donc sans doute privilégié. L'opération pourra prendre la forme d'une cession de titres d'Eurazeo, qui restera toutefois actionnaire de référence.

Boursier.com : Vous aviez expliqué, au printemps, qu'une introduction en Bourse d'Europcar serait une belle opportunité pour la société, envisagez-vous toujours une telle solution ?

P.A. : Nous l'envisageons toujours. Le calendrier s'avère plus long du fait de la saisonnalité liée à l'activité du groupe. Il est important de connaitre les chiffres du troisième trimestre. Si opération il doit y avoir, elle devrait plutôt se concrétiser début 2015.

Boursier.com : Vous avez investi 580 ME depuis le début de l'année. Est-ce le moment de réaliser des cessions ?

P.A. : Nous n'excluons pas d'être toujours dans une période d'acquisition...

Boursier.com : Vous ne détenez plus que 7% du capital de Rexel. Une sortie définitive est-elle en vue ?

P.A. : Rexel ne constitue plus un actif véritablement stratégique pour Eurazeo. Toutefois, la valorisation de la société ne permet pas de refléter son potentiel. Il n'y a ni urgence, ni plan stratégique concernant la participation d'Eurazeo dans Rexel.

Boursier.com : Qu'est-ce qui a guidé votre prise de contrôle de Colisée, le quatrième gestionnaire français de maisons de retraite ? On n'attendait pas forcément Eurazeo dans ce domaine.

P.A. : L'un des moteurs guidant nos investissements est constitué par les tendances de fonds comme le vieillissement de la population. En conséquence, le secteur des maisons de retraites nous intéressée. Nous avons investi dans Idéal Résidences via Eurazeo PME, Colisée est la deuxième brique dans le domaine.

©2014-2020,