Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/10/2020 à 14h11

Eurazeo -3,02% 38,560€

Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Philippe Audouin Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Une introduction en Bourse pourrait être une belle option pour Europcar
Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Boursier.com : 2013 a été une année riche pour Eurazeo : beaucoup d'opérations... Et des indicateurs dans le vert...

P.A. : Cinq acquisitions et six cessions ont été réalisées en 2013. Les résultats que nous avons dégagés sont très positifs, avec un résultat net part du groupe de 561 ME, l'un des plus importants de ces dernières années. Il provient aussi bien des plus-values réalisées à l'occasion de cessions, que des contributions des sociétés consolidées qui progressent de 38% à 183 ME.

Boursier.com : Toutes les participations ont-elles contribué positivement à la progression du bénéfice?

P.A. : Pratiquement toutes les sociétés du portefeuille sont en croissance au niveau du résultat. La plus notable est probablement Europcar dont l'EBITDA ajusté progresse de 120 ME, à 157 ME en 2013.

Boursier.com : Une introduction en Bourse d'Europcar est évoquée. Visez-vous une opération similaire à celle de Moncler et est-ce une stratégie aujourd'hui pour vous, de profiter de la bonne tenue des marchés actions pour valoriser vos participations ?

P.A. : Il n'y a pas de stratégie particulière. Moncler a été une très belle opération, très réussie, l'offre ayant été sursouscrite 31 fois et le cours a progressé de près de 30% par rapport à son cours d'introduction de décembre. Concernant Europcar, il est trop tôt pour parler d'introduction en Bourse, mais effectivement c'est une option qui existe et qui pourrait être une belle solution pour une société comme Europcar. D'une façon générale, la Bourse n'est pas une porte de sortie pour Eurazeo, comme l'exemple Rexel le prouve : nous sommes restés au capital après l'introduction de 2007.

Boursier.com : Qu'est-ce qui vous a séduit chez Desigual pour décider d'investir à son capital ?

P.A. : Nous discutions avec le Président depuis un an. C'est une marque qui nous a beaucoup plu, car affichant des performances exceptionnelles, avec une croissance moyenne de son chiffre d'affaires de 29% au cours de cinq dernières années. Sa notoriété est forte, avec une grande créativité, ce n'est pas un simple distributeur, comme il en existe dans le secteur. Nous souhaitons aider la marque de la même manière que nous l'avons fait chez Moncler au cours des trois dernières années.

Boursier.com : La décote du titre par rapport à l'ANR a décru...

P.A. : Le titre a bien progressé. La décote se calcule par rapport à une hypothèse d'ANR très prudente et comme chaque année, nous communiquons sur un actif au 31 décembre. Sur cette base-là, effectivement la décote est réduite, mais depuis le début d'année, nous avons réalisé quatre acquisitions et la décote aurait donc eu tendance à s'accroître...

Boursier.com : Pourquoi ne pas augmenter le dividende ?

P.A. : Il reste au même niveau facial, mais nous proposons chaque année une action gratuite pour 20 détenues, cela correspond à une augmentation de 5% de la distribution. La distribution d'Eurazeo a progressé en moyenne de 8% par an et notre dividende n'a jamais baissé, même pendant la crise.

©2014-2020,