Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/10/2020 à 15h12

Eurazeo -3,12% 38,520€

Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Philippe Audouin Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Les sociétés dans lesquelles nous sommes investis ont connu une inflexion au deuxième trimestre, avec une accélération de la croissance
Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Boursier.com : Comment expliquez-vous la baisse marquée du titre hier (NDLR : -3,14%), après la publication de résultats semestriels pourtant en ligne avec les attentes ?

P.A. : C'est une réaction qui peut paraitre surprenante mais qui peut s'expliquer... Le titre affiche un parcours boursier en progression depuis le début de l'année. Nous avons publié de très bons résultats. Peut-être que certains investisseurs ont souhaité prendre leurs bénéfices à cette occasion. Cependant, les résultats publiés hier sont aussi de nature à intéresser de nouveaux investisseurs. Mais entre cette publication et l'acquisition effective des titres par ces nouveaux investisseurs, il y a toujours besoin de compléments d'études de leur part, ce qui génère un décalage entre le flux vendeur et le flux acheteur...

Boursier.com : Le bénéfice semestriel dépasse les 320 ME, êtes-vous satisfait des performances de vos différentes participations ?

P.A. : C'est un très bon semestre ! Au niveau d'Eurazeo, nous avons effectué 5 cessions importantes pour 853 ME et 4 acquisitions. Ce dynamisme témoigne du bien fondé de la nouvelle organisation d'Eurazeo annoncée fin 2012, avec quatre nouvelles entités et quatre équipes qui avancent en parallèle. Au final, nous avons donc pu concrétiser des plus-values validant le travail réalisé au sein de ces entreprises. En outre, toujours pour le volet 'cessions', nous avons fait preuve d'un vrai sens du timing, par exemple lors de la vente des titres Edenred, réalisée le jour du plus haut boursier historique. Enfin, au niveau de l'activité de nos sociétés, le premier semestre est plutôt bon, ce qui reflète une inflexion avec une accélération de la croissance au deuxième trimestre à +1,2% en données comparables, alors que le premier trimestre était en baisse de -0,9%.

Boursier.com : Etes-vous confiant pour la fin d'exercice après ce deuxième trimestre en croissance ?

P.A. : Je suis confiant sur l'orientation de la croissance de nos sociétés pour les derniers mois de l'exercice.

Boursier.com : Où situez-vous aujourd'hui le plus fort potentiel de croissance. D'après votre stratégie, il semblerait que ce soit dans le non-coté...

P.A. : Nous avons toujours été plus orientés vers le non-coté. Il est plus facile de construire des stratégies suite à des investissements dans des sociétés non-cotées... Lorsqu'on on observe notre portefeuille, on constate qu'il n'y a qu'une société que nous avons achetée, cotée, et que nous avons conservée, c'est Accor.

Boursier.com : Il a été évoqué une possible introduction en Bourse de Moncler. Travaillez-vous sur cette hypothèse ?

P.A. : Je ne peux pas faire de commentaire sur ce dossier. C'est une hypothèse que nous n'excluons pas pour la poursuite du développement de la société.

Boursier.com : Pour ce qui est du volet 'acquisitions', comptez-vous poursuivre les opérations d'ici le 31 décembre, après un premier semestre déjà actif...

P.A. : Notre structure financière est très solide avec près de 800 ME de Trésorerie. Nous n'avons aucune dette sociale au niveau d'Eurazeo. Notre Trésorerie brute et égale à la Trésorerie nette et cela mérite d'être souligné ! En complément de cela, nous pouvons tirer sur une ligne de crédit de 1 Milliard d'Euros. Au premier semestre, nous avons réalisé de petites acquisitions, via Eurazeo PME et Eurazeo Croissance. Nous souhaitions réaliser des opérations plus importantes, mais elles ne se sont pas concrétisées pour des raisons de prix ou de gouvernance. Nous continuons d'être actifs et j'espère que dans les mois qui viennent nous pourrons annoncer de nouvelles acquisitions...

©2013-2020,