Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/10/2020 à 15h29

Eurazeo -3,52% 38,360€

Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Philippe Audouin Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

La décote par rapport à l'ANR nous parait injustifiée !
Philippe Audouin, Directeur Administratif et Financier d'Eurazeo

Boursier.com : Comment qualifiez-vous ce premier semestre, durant lequel vos différentes participations ont globalement connu une évolution favorable?

P.A. : Il s'agit d'un bon semestre actif. L'environnement économique est difficile, la croissance économique n'est pas au rendez-vous et la visibilité des entreprises est faible. Dans ce contexte là, nous avons travaillé, à la fois sur des leviers opérationnels, sur des leviers financiers mais aussi sur des leviers stratégiques pour oeuvrer en faveur du développement de notre portefeuille de sociétés.

Boursier.com : Le résultat net part du groupe accouche d'une perte de -126 ME. Les actionnaires doivent-ils s'inquiéter ?

P.A. : Non, le résultat est impacté à hauteur de 121 ME par des éléments non récurrents. Le plus important, de 54 ME, est lié à la cession de Motel 6 par Accor, une très belle opération pour la société qui se recentre sur son coeur de métier. En revanche, la contribution nette des sociétés, négative de -53 ME en 2010 et de -10 ME en 2011, est positive de 40 ME cette année. Cet indicateur est fondamental pour Eurazeo.

Boursier.com : Vous avez annoncé avoir reçu 2 offres pour ANF Immobilier. Pourquoi céder cet actif la?

P.A. : Lorsque nous avons constitué ANF en 2005, la valeur des actifs était inférieure à 400 ME. Aujourd'hui elle est de 1,7 MdsE. Il est prévu de céder 52% des actifs. Notre métier consiste à développer des actifs. Une fois matures et développés, les actifs ont vocation à être cédés. C'est le cas ici. Il est normal de passer la main.

Boursier.com : Au-delà d'ANF, des conditions sont-elles réunies pour céder d'autres actifs ?

P.A. : Nous n'avons pas de projets en cours actuellement. Je rappelle un élément très important : Eurazeo n'a pas de dette structurelle et cela nous permet de ne pas être contraints à céder un actif pour rembourser une dette. Nous gardons la maitrise complète du timing de cession de ses participations et dans des marchés très volatils, c'est un élément très important.

Boursier.com : Vous disposez d'une ligne de crédit de 1 Milliard d'Euros pour des acquisitions...

P.A. : Nous saurons l'utiliser à bon escient, mais aujourd'hui, nous avons un portefeuille riche sur lequel nous nous concentrons. Nous regardons quelques dossiers, mais aucun ne devrait aboutir à court terme. Nous ne voulons pas de dette structurelle.

Boursier.com : La décote du titre ressort à 30% par rapport à l'ANR. Qu'est-ce que cela vous inspire ?

P.A. : Cela nous parait tout à fait injustifié d'abord parce que nos actifs sont de qualité, aucun n'a de souci d'endettement ou de refinancement. Les performances opérationnelles globales sont bonnes. Notre métier consiste à créer de la valeur dans ces sociétés, à accompagner leur transformation, nous devrions justifier d'une prime et non d'une décote par rapport à la valeur des actifs !

©2012-2020,