Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 02/07/2020 à 12h15

Dassault Systemes -0,81% 152,200€

  • DSY - FR0000130650
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Pascal Daloz, Directeur des opérations et Directeur financier de Dassault Systèmes

Pascal Daloz Directeur des opérations et Directeur financier de Dassault Systèmes

Le pic des difficultés sera concentré sur le deuxième trimestre
Pascal Daloz, Directeur des opérations et Directeur financier de Dassault Systèmes

Boursier.com : Quelle lecture faites-vous des comptes trimestriels?

P.D. : 84% du chiffre d'affaires de Dassault Systèmes est récurrent et s'affiche en croissance de 5% au premier trimestre, hors Medidata. Le solde, les ventes de nouvelles licences reculent en revanche de -20%. Nous attendons désormais, pour les nouvelles licences, un recul compris entre -20 et -17% sur l'année, contre une progression attendue de +5 à +10%. Le chiffre d'affaires récurrent, qui était attendu à +28% y compris Medidata, est légèrement révisé, attendu désormais entre +26 et +27%.

Boursier.com : Le deuxième trimestre s'annonce t-il encore plus compliqué?

P.D. : Nous anticipons logiquement une détérioration de la situation au deuxième trimestre. Avec une évolution à -30% sur les nouvelles licences et un impact plus fort sur l'Europe. Concernant les Etats-Unis, notre progression a été de 46%, au premier trimestre, grâce à l'intégration de Medidata et à un secteur aéronautique qui s'est bien comporté. Pour la suite, nous subodorons une injection d'argent de la part du gouvernement américain à travers des programmes de Défense.

Boursier.com : Vous étiez déjà prudents concernant la Chine en tout début d'année, avant même les premières mesures de confinement. Quelle est votre perception de la situation surplace aujourd'hui?

P.D. : Nous affichons une croissance de +7% sur le trimestre en Asie, mais en organique le chiffre ressort à -20%. Compte tenu du contexte très difficile en Asie au 1er trimestre, les chiffres demeurent corrects! Concernant spécifiquement la Chine, nous constatons une reprise notable des commandes, notamment de la part d'importants clients que nous servons en direct, y compris dans les secteurs très touchés comme l'automobile. Il est sans doute trop tôt pour généraliser cette observation en Chine, mais tout de même c'est intéressant à noter pour la suite...

Boursier.com : De façon globale, quels sont les éléments dont vous disposez vous permettant d'imaginer un retour conséquent de l'activité au deuxième semestre?

P.D. : Nous constatons dans nos pipelines que le pic des difficultés sera concentré sur le deuxième trimestre. Globalement, nos pipelines de ventes sont 20% en dessous de leur niveau de l'an passé, mais avec une pointe basse au deuxième trimestre. Nous prenons l'engagement de maintenir le BPA annuel au même niveau que l'an passé. Et nous sommes à l'aise avec ce nouvel objectif. En revanche, l'incertitude concerne plus le niveau des revenus annuels, beaucoup plus aléatoire.

Boursier.com : Subissez-vous des défauts de paiements sur la partie récurrente du chiffre d'affaires?

P.D. : Concernant les grands comptes, les discussions peuvent porter sur un décalage des paiements. Par ailleurs, nous avons donné 30 jours de facilités de paiement supplémentaires à nos revendeurs. Tout ceci pourrait avoir un impact d'environ 100 ME sur l'année.

Boursier.com : La solidité du groupe, avec encore un flux de trésorerie fort au premier trimestre, vous permet de maintenir la progression du dividende à 0,70 Euro...

P.D. : Notre politique de distribution a toujours été raisonnable et saine. Nous consacrons 1/3 de notre résultat net au dividende selon le précepte de Marcel Dassault... En outre, il faut ajouter que nous augmentons les salaires cette année. La masse salariale progresse de 3,5%. Au final, l'augmentation de la masse salariale et celle du dividende sont dans des proportions similaires en valeur.

©2020,