»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/02/2019 à 17h35

Dassault Systemes +0,98% 128,600€

  • DSY - FR0000130650
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Pascal Daloz, DG adjoint affaires financières et stratégie de Dassault Systèmes

Pascal Daloz DG adjoint affaires financières et stratégie de Dassault Systèmes

Les leviers de croissance de Dassault Systèmes ont été au rendez-vous en 2018
Pascal Daloz, DG adjoint affaires financières et stratégie de Dassault Systèmes

Boursier.com : Dassault Systèmes a dépassé les objectifs annuels déjà relevés à mi-année. Le groupe clôture un nouvel exercice plus que solide...

P.D. : Nos leviers de croissance ont été au rendez-vous : la contribution de la 3DExperience, pierre angulaire de notre stratégie, représentant aujourd'hui 25% des revenus logiciels, est forte, avec une croissance de 24% en 2018. 3DExperience représente désormais 40% des ventes de licences, en progression de 31%. Par ailleurs, nous avons gagné 27.000 nouveaux clients en 2018, ce qui est significatif et supérieur aux chiffres des grands acteurs du secteur.

Boursier.com : Tous les secteurs économiques ont-ils été au rendez-vous en 2018 ?

P.D. : Sur les 12 industries que nous adressons, 8 sont en croissance à deux chiffres. Nous sommes très forts dans l'aéronautique, l'automobile, les équipements industriels. Mais Dassault Systèmes s'est largement diversifié dans les sciences de la vie, les produits de consommation courante, l'énergie, la construction.

Boursier.com : Quelle a été la performance de SolidWorks?

P.D. : SolidWorks progresse de 10% en 2018, dont 12% sur le seul 4ème trimestre. C'est important de le souligner car il s'agit de la gamme de produits la plus sensible à l'environnement économique. Dès qu'il y a un ralentissement économique, les PMI stoppent en général leurs investissements les premières... Le fait qu'on enregistre toujours une dynamique de croissance à deux chiffres sur SolidWorks est un bon signe.

Boursier.com : Expliquez-nous les enjeux du contrat annoncé avec Airbus.

P.D. : Après avoir emporté un contrat auprès de Boeing il y a 18 mois, nous avons conclu un accord assez similaire avec Airbus qui a pris la décision de se transformer en utilisant la plateforme 3DExperience à travers l'ensemble de ses divisions et de ses lignes de produits. Airbus achète un droit à utiliser les licences et cela représente plusieurs dizaines de millions d'euros de revenus supplémentaires sur les deux prochaines années. En cumulé, on atteindra un ordre de grandeur assez proche de celui de Boeing, à savoir de l'ordre d'un milliard de dollars sur plus de dix ans.

Boursier.com : Justement, en cas de ralentissement économique vos prévisions 2019 seront-elles menacées? (NDLR :croissance du chiffre d'affaires non-IFRS d'environ 10% à 11% à taux de change constants et une croissance du bénéfice net par action d'environ 7% à 9%)

P.D. : Certains observateurs trouvent nos prévisions assez prudentes en matières de croissance des nouvelles licences, mais nous avons une bonne visibilité sur la première partie de l'année. Nous ne sommes certes pas totalement immunisés par rapport à un ralentissement économique global, mais nos fondamentaux montrent que une grande partie de la croissance organique de 2019 proviendra de notre activité récurrente, 74% de notre chiffre d'affaires, qui va progresser de deux points, de 6 à 8%. C'est le fruit des grands contrats emportés ces dernières années. Le mix de croissance est donc plus sécurisé.

Boursier.com : Quelles cibles d'entreprises visez-vous via l'acquisition récente de la société américaine IQMS ?

P.D. : Les sociétés réalisant entre 10 et 250 M$ de chiffre d'affaires et possédant en moyenne deux usines. Cette société réalise 90% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis et notre ambition est de nous appuyer sur le réseau de ventes de SolidWorks pour une distribution à l'échelon mondial. 250.000 entreprises dans le monde répondent aux critères et plus de la moitié sont déjà clientes de SolidWorks et en moyenne moins de 15% sont équipées. Par ailleurs, IQMS a réalisé son développement sur le cloud ce qui et important puisque nous pouvons la connecter directement avec 3DExperience.

Boursier.com : Combien l'avez-vous payée?

P.D. : La société génère un chiffre d'affaires de 69 M$ et nous l'avons payé 425 M$, soit des multiples assez conformes à ceux que Dassault Systèmes pratique. Il y a une vraie expertise chez Dassault Systèmes en matière d'acquisition. La baisse des valorisations des valeurs " technos " fin 2018 nous aide... Auparavant, les prix étaient plus discutés...

©2019,

Partenaires de Boursier.com