Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 12h23

Abeo +2,99% 6,900€

  • ABEO - FR0013185857
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Olivier Estèves, PDG d'Abeo

Olivier Estèves PDG d'Abeo

Pas lieu de revoir le modèle de croissance d'Abeo!
Olivier Estèves, PDG d'Abeo

Boursier.com : Le niveau de rentabilité d'Abeo est ressorti à un niveau inférieur aux attentes lors de l'exercice passé. Est-ce passager ?

O.E. : Nous pensons être en mesure de revenir sur des niveaux de marge assez conformes à ceux qui ont été les nôtres par le passé. Nous avons pris les mesures pour corriger notre moindre performance de l'exercice passé. Notre activité en hausse de 23% a été tirée par les acquisitions avec une composante croissance externe forte. La composante organique de +3,5% mais demeure inférieure à nos attentes, ce qui a eu un effet sur la rentabilité dans 2 des 3 divisions.

Boursier.com : Vos marchés étaient-ils moins dynamiques?

O.E. : Sur la division "Sport", une partie de la sous-performance est liée aux intégrations moins rapides que prévu de trois acquisitions. Nous avons mis les mesures en place pour résoudre la questions dans deux sociétés en question, Sportsafe et Erhard. Et concernant l'acquisition en Chine en janvier 2018, nous savions qu'elle pèserait sur les résultats après son rachat. Nous l'avons réorganisée sur le plan industriel et nous activons la phase de développement commercial sur le continent asiatique et en Chine en particulier.

Boursier.com : Ces déceptions sur les acquisitions remettent-elles en cause la stratégie de croissance d'Abeo?

O.E. : Nous avons réalisé sept acquisitions depuis l'introduction en Bourse de 2016. Celles qui ont pesé sur nos comptes lors de l'exercice passé, ne représentent que 20% du volume d'affaires acquis depuis cette date. Il n'y a donc pas lieu de revoir notre modèle de croissance, ni notre modèle d'intégration.

Boursier.com : Vous vous êtes d'ailleurs dotés de nouveaux moyens financiers fin 2018, pour la croissance future. Au prix peut-être d'un endettement désormais élevé?

O.E. : Suite à l'acquisition de Fun Spot, les ratios se sont un peu tendus, mais l'endettement est piloté. Nous avons renégocié notre dette fin 2018 avec nos partenaires banquiers et nous avons ajusté les nouvelles ressources au plan stratégique, ce qui nous permet de poursuivre notre politique d'acquisitions, tout en respectant les équilibres financiers.

Boursier.com : Quelle division souhaitez-vous renforcer ?

O.E. : Nous serons désormais plutôt attentifs aux opportunités qui se présenteront pour les deux autres divisions : "sportainment" & escalade et vestiaires. Par ailleurs, notre objectif de 300 ME de chiffre d'affaires pour 2020 est réitéré. Dans le courant de l'exercice, nous livrerons au Marché un nouvel objectif de moyen terme.

Boursier.com : Quelle est la dynamique commerciale actuelle d'Abeo ?

O.E. : Le début d'exercice, en l'occurrence les mois d'avril et mai, se déroulent conformément à nos prévisions. Plusieurs compétitions se profilent, pour lesquelles Abeo sera présent : le championnat du monde de gymnastique à Stuttgart en octobre prochain, équipés par notre marque Spieth Gymnastics et la coupe du monde de Basket à l'automne en Chine équipés par Schelde, qui fournira les paniers. Au-delà de 2020, nous menons des discussions pour d'autres compétitions.

©2019-2020,