Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/11/2020 à 15h59

Ldlc +5,84% 45,300€

  • ALLDL - FR0000075442
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Olivier de la Clergerie, Directeur Général du groupe Ldlc.com

Olivier de la Clergerie Directeur Général du groupe Ldlc.com

Nous n'affichons pas une volonté de vendre ou d'ouvrir le capital de manière importante à un acteur externe !
Olivier de la Clergerie, Directeur Général du groupe Ldlc.com

Boursier.com : Comment vous différenciez-vous de vos concurrents ? Quelle est la spécificité de LDLC.com ?

Olivier de la Clergerie : Le caractère le plus important est notre identité bien existante, qui nous permet d'afficher qui nous sommes. Lorsque vous venez sur le site LDLC.com, vous venez chercher de l'informatique, du numérique et du multimédia, alors que sur un site concurrent vous n'avez pas forcement l'impression de vous adresser à un spécialiste, et on ne vous propose pas la même profondeur de catalogue.

Boursier.com : Vous venez de publier vos résultats annuels, sont-ils en ligne avec vos attentes ?

OdlC : Bien qu'elle soit inférieure à l'activité prévisionnelle, l'activité annuelle est globalement en ligne avec nos attentes puisqu'elle superforme toujours le marché. Cela reflète la bonne santé de l'entreprise ! En revanche, les résultats sont en retraits par rapport aux prévisionnels. Toutefois, il n'y a rien d'alarmant puisque la différence résulte des décalages ponctuels, il n'y a rien de récurrent... Aujourd'hui le modèle connaît une transition puisque nous devons l'adapter à des niveaux d'activité beaucoup plus importants. Nous avons une structure financière parfaitement saine, notre modèle n'est en tout cas pas remis en cause.

Boursier.com : Justement en quoi consiste votre repositionnement ?

OdlC : Nous avions entamé le dernier exercice par une phase de mutation de deux ans qui était nécessaire afin de gérer une croissance soutenue, tout en sécurisant le développement du groupe. Aujourd'hui le chiffre d'affaires annuel est proche de 150 Millions d'Euros (CA multiplé par 3 en 3 ans ndlr), concernant la structuration d'entreprise cela nécessite un travail en profondeur pour être capable d'adapter l'entreprise à sa taille, à cette nouvelle volumétrie. Nous allons essayer de créer un outil qui soit stable pendant une durée de 3 à 4 ans et qui nous permettra de grandir sans repenser chaque année à notre stratégie de croissance.

Boursier.com : Dans ce contexte comment comptez vous améliorer vos marges ?

OdlC : Le redressement des marges passera par le développement du 'sourcing' à l'international notamment et par l'optimalisation de l'utilisation de l'outil logistique que nous aurons mis en place.

Boursier.com : Estimez-vous que le marché du e-commerce reste un marché porteur ?
OdlC : Le marché du e-commerce reste un marché porteur, le marché n'est pas encore saturé ! La preuve est là. Auchan a racheté GrosBill.com et pense tripler le CA en 3 ans, cela veut dire que les acteurs traditionnels estiment que ce marché est encore dynamique... Toutefois la croissance en terme de pourcentage va évidemment s'atténuer et on va arriver à terme, en tout cas sur le marché français, à des taux de progression beaucoup plus proche des taux de croissance traditionnels. Maintenant le e-commerce laisse la possibilité de travailler sur l'internationalisation et sur des nouveaux segments de produits.

Boursier.com : Envisagez-vous de réaliser des opérations de croissance externe ?

OdlC : Nous ne nous interdisons pas de faire des opérations de croissance externe. Ce que nous disons aujourd'hui, c'est que le timing n'est pas opportun. Il faut dans un premier temps achever les projets qui sont en cours et qui nous permettrons de pouvoir avoir des taux de croissance soutenus de manière sereine. Une fois que ces projets seront terminés, il sera envisageable de faire des acquisitions.

Boursier.com : A l'inverse, avez-vous reçu des offres de rachat de la part d'un grand acteur de la distribution ? Cela pourrait-il vous intéresser ?

OdlC : Aujourd'hui nous n'avons pas reçu de proposition de la part d'un grand acteur puisque nous n'affichons pas une volonté de vendre ou d'ouvrir le capital de manière importante à un acteur externe !

Boursier.com : Quelles sont vos perspectives pour l'exercice 2005/2006 et vos objectifs à moyen terme ?

OdlC : L'année prochaine l'objectif est de franchir le cap des 200 ME de CA, ce qui correspond à une croissance de 40% avec un résultat d'exploitation supérieur à 1,5 ME qui tient compte de l'impact négatif des projets qui seront mis en route cette année. Le premier trimestre est parfaitement en ligne avec ces objectifs. Les prochaines étapes seront de passer le cap des 500 ME, puis de s'approcher du Milliard d'Euro.

Boursier.com : Que pensez vous du parcours boursier du titre LDLC.com ?

OdlC : Le parcours boursier de LDLC.com n'est certes pas le meilleur parcours boursier que nous ayons vu depuis le transfert au Second Marché ! Cela résulte principalement du fait qu'il n'existe pas beaucoup de comparables, donc il est difficile de juger d'un point de vue absolu les résultats de notre entreprise... Cette année, les résultats et l'activité sont inférieurs aux prévisions qui avaient été donnés l'année dernière. A partir de ce moment là, les investisseurs sont bien évidemment déçus. Précédemment, le titre a enregistré de très fortes hausses avant de reculer. Aujourd'hui, le titre vit sa vie à court terme, nous travaillons pour qu'il se développe sereinement et que l'entreprise s'apprécie sur le moyen terme.

©2005-2020,