»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/06/2019 à 17h38

Akka Technologies -0,84% 58,900€

  • AKA - FR0004180537
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Nicolas Valtille, DG délégué d'Akka Technologies

Nicolas Valtille DG délégué d'Akka Technologies

Akka réalise toujours ce qu'il annonce !
Nicolas Valtille, DG délégué d'Akka Technologies

Boursier.com : L'exercice 2019 débute t-il positivement, dans la lignée du très bon millésime 2018?

N.V. : L'exercice 2018 s'avère une excellente base pour l'exercice 2019 et notre plan stratégique 2022 et ses 2,5 MdsE de chiffre d'affaires associés à 250 ME de profits. En 2018, nous avons en effet rempli les objectifs de croissance organique, de rentabilité et de génération de cash. Akka réalise toujours ce qu'il annonce! La société est très lisible et prévisible, ce qui est un atout auprès des Marchés. Nous visons donc 10% de croissance organique en 2019 et une marge opérationnelle de 8% et un Free Cash Flow supérieur à 5% ce qui nous place dans la lignée de notre plan stratégique 2022.

Boursier.com : Rencontrez-vous des difficultés de recrutement ?

N.V. : L'Académie, lancée début 2018, nous a permis de recruter 500 nouveaux talents, notamment 'digitaux natives'. Nous envisageons d'en attirer 1.000 en 2019, ce qui conforte la capacité d'attractivité du groupe à un moment où le marché est extrêmement dynamique. Le digital dans l'automobile est un formidable levier de croissance pour les années à venir, à travers le véhicule hybride, connecté, autonome...

Boursier.com : Etes-vous bien positionnés par rapport aux bouleversements à venir du marché de l'automobile ?

N.V. : Le champ d'actions qui s'offre à nous s'annonce considérable. Nous sommes désormais un des leaders allemand de l'ingénierie automobile. Nous avons commencé nos activités en 2012 et avons dans notre top 10 de nos clients : Audi, BMW, Dainer, Volkswagen.... Preuve que nos solutions sont plébiscitées. D'ailleurs, si nous avons été en mesure de racheter les 35% de MBTech à Daimler l'été dernier, c'est bien que Daimler se sent serein dans la capacité que nous avons à leur proposer les savoir-faire technologiques dont ils ont besoin. Nous sommes un acteur allemand en Allemagne, partie intégrante de la chaîne de fabrication des véhicules.

Boursier.com : Vous disposez d'environ 750 ME mobilisables pour la croissance externe...

N.V. : En pro forma nous sommes à 1,8 MdE de chiffre d'affaires. Pour atteindre 2,5 MdsE à horizon 2022, nous misons sur la croissance organique, accélérée par des acquisitions structurantes, effectivement. Nous visons des acteurs positionnés sur des niches ou bien des positionnement géographiques, tout en tablant toujours sur un niveau de retour sur capitaux de 20%. Géographiquement, notre niveau d'activité aux Etats-Unis ne nous place pas encore parmi les acteurs de premier plan...

Boursier.com : Les acquisitions sont-elles faciles à réaliser en ce moment ?

N.V. : Akka Technologies a toujours fait de bonnes affaires quelque soit le contexte! Lorsque vous étudiez notre historique d'acquisitions, à travers des contextes déprimés ou euphoriques, nous avons toujours trouvé la capacité à réussir une belle opération, comme la dernière aux Etats-Unis qui nous permet de devenir un des leaders de l'aéronautique.

Boursier.com : Pourquoi ne pas avoir revalorisé le dividende alors que le bénéfice progresse de 20%?

N.V. : Son niveau demeure conforme à notre politique historique de distribution, entre 25 et 30% des résultats du groupe. Nous préférons concentrer nos efforts financiers sur les investissements plutôt que de revaloriser le dividende de quelques centimes supplémentaires.

©2019,

Partenaires de Boursier.com