Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 16h30

Cheops Technology 0,00% 37,000€

  • MLCHE - FR0010447086
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Nicolas Leroy Fleuriot, PDG de Cheops Technology

Nicolas Leroy Fleuriot PDG de Cheops Technology

Un taux de marge opérationnelle compris entre 5 et 6%
Nicolas Leroy Fleuriot, PDG de Cheops Technology

Boursier.com : Vous avez rempli le contrat en affichant un taux de marge opérationnelle de plus de 4% sur l'exercice. Pensez-vous continuer à le faire progresser ?

N. L-F. : Nous essayons d'être sérieux dans nos annonces. Nous avions mis la barre à 4% et nous avons dépassé cet objectif. Nous souhaitons, pour le nouvel exercice, parvenir à une croissance organique de 7%, ce qui tient compte d'un climat économique difficile. Pour ce qui est de la marge opérationnelle, oui, nous sommes en mesure de la faire à nouveau progresser et pensons la porter entre 5 et 6%.

Boursier.com : Votre objectif reste donc la rentabilité plus que la croissance...

N. L-F. : Nous ne faisons pas la course au chiffre d'affaires. Nous voulons continuer à générer des cashs-flows pour autofinancer notre développement sans recours à l'endettement.

Boursier.com : Vous communiquez beaucoup sur le "cloud computing". C'est un axe fort de développement pour vous ?

N. L-F. : Nous affichons d'ores et déjà de très belles références dans le cloud et y réalisons aujourd'hui 10% de notre chiffre d'affaires. Il faut réaliser que nous parlons, avec le "cloud", d'un changement technologique extraordinaire. Je ne me rappelle pas, depuis l'avènement de la technologie client/serveur, d'une telle rupture technologique! D'un changement de modèle aussi profond. C'est passionnant. Et la rupture est vraiment radicale : les acteurs qui ne prennent pas le train du "cloud" en marche auront des difficultés.

Boursier.com : Quelle part d'activité dans le "cloud" envisagez-vous ?

N. L-F. : 25% d'ici 3 ans. Une sacrée transformation de la structure de l'entreprise. Nous proposons une offre très mature, de belles technologies en matière de sauvegarde de données. Le "cloud", il y a ceux qui en parlent et ceux qui le font! Notre niveau d'expérience, notre degré d'industrialisation, nous permettent de réaliser des choses que peu d'acteurs atteignent à ce jour.

Boursier.com : Qu'est-ce qui distingue votre offre?

N. L-F. : Nous bénéficions de la souplesse d'une PME par rapport à des concurrents, grandes SSII ou constructeurs informatiques, qui s'adaptent moins facilement aux demandes précises des clients. Nos cibles de prédilection sont les PME et notre point fort réside dans notre capacité d'adaptation très précise aux environnements des clients. Nous affichons aussi une disponibilité du système d'informations remarquable, avec à peine 5 minutes d'arrêt non planifié par an.

Boursier.com : Pourquoi conserver une cotation sur le confidentiel Marché Libre et ne pas passer sur Alternext ?

N. L-F. : Notre introduction sur le Marché Libre en 2007 était liée à la volonté de certains investisseurs, qui souhaitaient entrer au capital. De plus, certains grands groupes clients nous demandaient des informations financières. En nous cotant et communicant sur nos comptes, nous avons répondu à ces demandes, tout en apportant un gage de sérieux. Pour l'heure, nous restons sur le Marché Libre. Nous envisagerons très probablement un transfert sur Alternext, lorsqu'il existera une opportunité majeure de développement par croissance externe, qu'il faudra financer par levée de fonds.

©2011-2020,