»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/09/2019 à 17h35

Jacques Bogart 0,00% 8,800€

  • JBOG - FR0012872141
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Nicolas Dewitte, Directeur Général Adjoint de Jacques Bogart

Nicolas Dewitte Directeur Général Adjoint de Jacques Bogart

Nous n'avons pas besoin d'effectuer un appel au marché
Nicolas Dewitte, Directeur Général Adjoint de Jacques Bogart

Boursier.com : Quelle est la spécialité de Jacques Bogart ?

N.D. : Jacques Bogart est un fabricant de parfums et de cosmétiques, à savoir du soin et du maquillage. Ces produits sont vendus dans la distribution sélective. Le marché adressé est très concurrentiel car près de 400 lancements de parfums ont lieu chaque année. Nous cherchons à nous différencier avec un positionnement alternatif et une relation privilégiée avec certains partenaires. Environ 90% de l'activité de Jacques Bogart est réalisée sur les marchés étrangers avec une forte présence historique en Asie ou en Amérique...

Boursier.com : Privilégiez-vous la franchise ?

N.D. : Nous sommes propriétaires des marques que nous exploitons. Nous nous appuyons sur leur histoire pour les développer en bonne harmonie.

Boursier.com : Pourquoi avez-vous acquis des chaînes de distribution ?

N.D. : La verticalisation constitue une thématique intéressante car cela offre l'opportunité de maîtriser l'ensemble de la chaîne de valeur. Ce virage vers la distribution permet de réaliser des ventes plus importantes avec les marques que nous détenons en les mettant davantage en avant. La reprise de l'enseigne HC Parfumerie a ainsi contribué à l'appréciation des revenus de Carven et de Ted Lapidus.

Boursier.com : Pouvez-vous détailler la reprise de Distriplus ?

N.D. : Cette opération a été finalisée fin octobre 2018. Avec un apport en fonds propres, le précédent propriétaire a recapitalisé Distriplus avant la vente à Jacques Bogart. Nous avons ainsi repris une société où plus aucune dette financière n'apparaissait. La situation financière de Distriplus a été assainie. Bénéficiant d'une forte notoriété, Distriplus détient 30% du marché belge de la distribution sélective de parfums avec deux enseignes commerciales.

Boursier.com : Un appel au marché est-il envisagé ?

N.D. : Nous n'avons pas besoin d'effectuer un appel au marché. Nous mettons aujourd'hui tout en oeuvre pour améliorer la contribution des résultats de Distriplus. A noter que cette entreprise a dégagé un Ebitda positif sur les deux derniers mois de 2018. Nous voulons introduire nos marques dans le réseau, négocier avec les fournisseurs et effectuer des opérations de cross selling.

Boursier.com : La montée en puissance du e-commerce est-elle pénalisante dans votre métier ?

N.D. : Avec une part de marché de 8%, le poids du e-commerce est encore assez réduit dans le mode de la parfumerie même s'il connaît une croissance relativement soutenue. Ce métier est relativement protégé car la fréquentation d'une parfumerie constitue un moment de plaisir pour le consommateur. Nous devons trouver le bon équilibre pour que nos chaînes de distribution conservent une bonne rentabilité...

©2019,

Partenaires de Boursier.com