Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/06/2021 à 13h28

Alchimie -0,12% 16,860€

  • ALCHI - FR0014000JX7
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Nicolas d'Hueppe, Fondateur et PDG d'Alchimie

Nicolas d'Hueppe Fondateur et PDG d'Alchimie

Une acquisition tactique pour Alchimie
Nicolas d'Hueppe, Fondateur et PDG d'Alchimie

Boursier.com : Présentez-nous TV4Entertainment dont vous venez de faire l'acquisition.

N.d'H. : Il s'agit d'un acteur américain au modèle proche de celui d'Alchimie, ayant lancé des chaînes thématiques dans les domaines de l'automobile, du jardinage, du nautisme, et disposant de 15.000 abonnés... Il s'agit aussi d'un acteur en recherche de relais de croissance, souffrant quelque peu d'avoir recours à une technologie tiers. Alchimie lui apportera sa technologie, ce qui rendra l'entité immédiatement rentable et de notre côté, cette acquisition nous permet de mettre un pied aux Etats-Unis, avec la volonté d'adresser ce marché américain, qui représente 50% du marché mondial de l'OTT. On peut donc parler d'une acquisition "tactique" d'un acteur réalisant moins 1 M$ de chiffre d'affaires, nous permettant de nous installer sur ce marché.

Boursier.com : L'intérêt de l'opération réside t-il aussi dans l'accès aux canaux de distribution américains?

N.d'H. : Evidemment puisque, concrètement, via l'acquisition, nous rachetons des contrats de distribution, notamment auprès d'un acteur incontournable comme Amazon aux Etats-Unis, mais aussi des contrats avec des ayant droits dont deux acteurs emblématiques de la production audiovisuelle anglo-saxonne.

Boursier.com : L'acquisition étant de petite taille, conservez-vous des fonds pour d'autres opérations?

N.d'H. : Nous souhaitions consacrer un quart de la levée de fonds de l'IPO à des acquisitions et les bonnes conditions de rachat, pour cette opération aux Etats-Unis, sont à notre avantage. Désormais, nous discutons avec d'autres petites cibles, avec deux critères importants à nos yeux : tout d'abord entrer sur un nouveau territoire, on peut imaginer l'Amérique du Sud par exemple, et puis être en mesure de réaliser des économies d'échelle avec ces entités. Le tout en payant un prix raisonnable.

Boursier.com : Maintenez-vous vos objectifs annoncés lors de l'introduction?

N.d'H. : Nous ne modifions pas les objectifs à l'occasion de cette petite acquisition de 15.000 abonnés, soit un nombre relativement faible par rapport à nos 330.000 abonnés fin décembre. Fin 2022, nous visons donc toujours 210 chaînes comptant chacune environ 5.000 abonnés. Et nous espérons détenir plus de 600 chaînes en 2024. De quoi ambitionner plus de 3 millions d'abonnés d'ici 2024. Côté financier, nous visons le point d'équilibre fin 2022, avec un chiffre d'affaires annuel de 58 ME puis 150 ME en 2024.

Boursier.com : Comment se déroule le début d'année 2021?

N.d'H. : Il s'inscrit dans notre feuille de route et dans la lignée du bel exercice 2020 au cours duquel nous avons généré 28,9 ME de chiffre d'affaires pour 27 ME annoncés. Nous avons donc pris un peu d'avance! Pour ce qui est du nombre de chaînes, avec plus de 70 lancées, nous nous inscrivons là aussi pleinement dans le calendrier annoncé.

Boursier.com : Le titre se porte bien en Bourse depuis l'IPO, évoluant au-dessus de son cours d'introduction...

N.d'H. : Alchimie est valorisé environ 2,5 fois son chiffre d'affaires, contre de 8 à 12 fois pour nos homologues américains. Certes, nous ne sommes pas cotés au Nasdaq, mais nous pouvons imaginer que la valorisation de la société a du potentiel. Nous développer aux Etats-Unis pourrait y contribuer.

Boursier.com : Allez-vous lancer des chaînes marquantes en 2021?

N.d'H. : Nous prévoyons de lancer une chaîne avec un acteur important de l'univers du camping-car. Une belle niche avec 800.000 passionnés en France. Nous allons aussi lancer une chaîne avec un nouveau groupe de presse et puis en Angleterre, quelques célébrités et influenceurs vont devenir nos partenaires.

©2021,