Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 15h30

We.Connect -0,71% 13,900€

  • ALWEC - FR0013079092
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Moshey Gorsd, PDG de We.Connect

Moshey Gorsd PDG de We.Connect

Un mois d'avril finalement positif, un mois de mai exceptionnel et un mois de juin historique!
Moshey Gorsd, PDG de We.Connect

Boursier.com : On a de quoi être surpris par la croissance semestrielle de 35% de We.Connect alors que l'économie a décroché sur la période et que vous-même expliquiez, fin avril, ne maintenir que 75 à 80% du chiffre d'affaires...

M.G. : Nous avons enregistré une forte baisse d'activité lors du début du confinement au mois de mars. Par la suite, le début avril s'est aussi avéré compliqué, ce qui explique sans doute mon pessimisme fin avril. Sur sa globalité, le mois d'avril a finalement été positif, le mois de mai exceptionnel et le mois de juin extraordinaire! Nous avons démontré une résilience très forte et en réalité nous récoltons les fruits d'un long travail mené depuis des années auprès d'une typologie de client diversifiée et avec une large gamme de produits, en ayant eu le soucis de façonner et de structurer la société notamment par des acquisitions.

Boursier.com : Mais comment s'expliquent ces fortes ventes sur une telle période ?

M.G. : Il y a l'effet télétravail qui a nécessité un équipement informatique accru. S'ajoutent des dépenses en multimédia et digital de la part de ménages confinés qui ne dépensaient plus rien en termes de loisir, habillement, équipements, etc... Mais qui ont conservé leurs revenus, ne serait-ce que par le système de chômage partiel... L'informatique et le multimédia ont été le seul loisir de la période. Nous avons par la suite profité de la reprise très puissante en juin. Et aujourd'hui, si la croissance ralentit, elle demeure très soutenue. Le problème est celui du réassort et de la disponibilité des produits!

Boursier.com : Est-ce un véritable problème à venir pour vous?

M.G. : Les usines tournent à plein régime en Asie. Mais la demande étant aussi forte dans les autres pays européens qu'en France, cette situation exceptionnelle entraine des problématiques de réapprovisionnement par les constructeurs. En ce qui nous concerne, nous avions anticipé un niveau de stocks assez élevé et avions passé des commandes en amont. Nous allons donc pouvoir continuer à satisfaire la demande et nous ne serons pas pénalisés par le phénomène.

Boursier.com : Vous publierez vos comptes en septembre. Avec une telle envolée de chiffre d'affaires, à quoi faut-il s'attendre?

M.G. : La profitabilité semestrielle sera supérieure à celle de 2019.

Boursier.com : La crise économique ne fait que débuter et la consommation n'est pas sûre de demeurer...

M.G. : Même si nous ne nous attendons pas au même niveau de progression des ventes que celui exceptionnel du mois de juin, la consommation devrait demeurer soutenue concernant nos produits et ce, jusqu'à la fin d'année. Les marques que nous distribuons sont aussi confiantes.

Boursier.com : De nouveaux accords de distribution importants sont-ils en vue?

M.G. : Nous travaillons toujours pour le moyen / long terme et recherchons de nouveaux partenariats. Nous négocions actuellement avec certaines marques et espérons pouvoir annoncer des accords dans les prochains mois.

©2020,