Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 12h23

SuperSonic Imagine -1,76% 1,395€

  • SSI - FR0010526814
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Michèle Lesieur, Président du Directoire de SuperSonic Imagine

Michèle Lesieur Président du Directoire de SuperSonic Imagine

Nous visons toujours l'équilibre de l'EBITDA en 2019
Michèle Lesieur, Président du Directoire de SuperSonic Imagine

Boursier.com : Comment se porte Supersonic Imagine depuis son introduction en Bourse il y a plus de 3 ans ?

M.L. : Les fondamentaux sont là. Comme nous l'avions annoncé lors de l'introduction en Bourse, puis reconfirmé lors de l'augmentation de capital de juin dernier, nous visons un EBITDA à l'équilibre en 2019. Nous le confirmons à nouveau aujourd'hui. Nos engagements vis-à-vis des investisseurs sont clairs. Notre recentrage nous permet d'envisager de réaliser 40% de notre chiffre d'affaires dans des spécialités cliniques et de dégager à moyen terme, une marge brute supérieure à 50%.

Boursier.com : En quoi a consisté ce recentrage ?

M.L. : Notre choix stratégique a consisté à nous recentrer sur le sein et le foie où nous possédons les différenciations les plus fortes par rapport à la concurrence. Nous avons peut-être cru, initialement, que cette seule différenciation technologique nous permettrait d'adresser toutes les spécialités cliniques! Or, la société n'avait pas les moyens de réaliser toutes les études cliniques nécessaires. D'où cette focalisation sur le sein et le foie. Par ailleurs, nous avons choisi de nous positionner désormais en termes de " solutions ", plus que de seul " produit ". Nous proposons la solution intégrée : produit et logiciels, ce qui change tout pour le médecin.

Boursier.com : En termes géographiques aussi, vous avez modifié votre approche du marché US...

M.L. : Nous avons connu un trou d'air important dans les ventes aux Etats-Unis, en raison de l'arrêt de la distribution de notre produit dans le domaine du sein par notre partenaire. Cela a nécessité de redéployer nos équipes et nous avons pris la décision d'opérer en direct sur le marché américain. Nous évangélisons par nous-mêmes les leaders d'opinion clefs du marché américain. Une fois cela réalisé, nous étudierons éventuellement la question de faire de nouveau appel à un distributeur.

Boursier.com : Vous avez levé plus de 11 ME en juin, avez-vous les moyens de votre développement ?

M.L. : Il faudra vraisemblablement lever à nouveau de l'argent. Nous ne savons pas encore sous quelle forme, si possible de façon non dilutive. Mais, le fait est que plus nous nous rapprochons de l'équilibre, plus il est facile de parler aux investisseurs ou aux banques...

Boursier.com : Quels sont les principaux postes d'investissements de la société?

M.L. : Nous devons continuer à investir dans le commercial et le marketing en France, aux Etats-Unis et en Chine où nous opérons en direct sur le marché. Il nous faut aussi financer à l'augmentation logique de notre BFR étant donné notre développement, mais aussi à la nouvelle plateforme que nous allons lancer en première partie de l'année 2018.

Boursier.com : Quelle est la valeur ajoutée de la nouvelle plateforme ?

M.L. : Elle va nous permettre de réduire les coûts en optimisant la production par une approche plus industrielle, ce qui nous permettra d'adresser des marchés moyens gammes, plus larges. La qualité intrinsèque du produit est aussi améliorée. La plateforme sera bien plus rapide dans sa capacité de calcul et sera connectée.

Boursier.com : L'environnement concurrentiel est-il susceptible de vous rattraper technologiquement ?

M.L. : Force est de constater qu'en 2017, personne n'a rattrapé notre technologie lancée en 2009... Notre conception des échographes est radicalement différente, avec une composante " software " majeure, alors que ceux des concurrents sont avec une composante " hardware " dominante. Les grands acteurs du secteur n'ont pas forcément toute la souplesse nécessaire pour convertir leurs équipes " hardware " aux " software "...

©2017-2020,