»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/04/2019 à 10h50

Chargeurs -1,86% 19,020€

Michaël Fribourg, Président de Chargeurs

Michaël Fribourg Président de Chargeurs

Une acquisition réalisée dans d'excellentes conditions financières
Michaël Fribourg, Président de Chargeurs

Boursier.com : Pouvez-vous présenter l'acquisition dévoilée hier ?

M.F. : Créée en 1987, implantée principalement aux Etats-Unis et en Asie avec 300 employées, PCC Interlining vend des renforts et entoilages techniques principalement aux grandes marques américaines de la mode et de l'habillement au travers de leurs confectionneurs asiatiques. Très agile et innovant, PCC Interlining apporte un service d'excellence à ses clients : grâce à un réseau commercial présent dans une dizaine de pays et à une supply chain intégrée mondialement, PCC Interlining livre à ses clients des produits de haute qualité, partout dans le monde et dans des délais très courts. C'est pourquoi l'entreprise est leader dans la stratégie de spécification : les grandes marques sélectionnent ses produits et les référencent auprès de leurs confectionneurs du monde entier. En 2017, PCC Interlining a réalisé un chiffre d'affaires de 80 M$, dont plus de 90 % réalisés en Asie, et un résultat opérationnel courant de 8,6 M$.

Boursier.com : Quelles sont les conditions financières de cette opération ?

M.F. : C'est une acquisition réalisée dans d'excellentes conditions financières, à des taux historiquement bas. Elle respecte tous les critères financiers que nous nous fixons dans le déploiement de notre stratégie d'acquisitions ciblées. PCC Interlining présente une marge d'Ebitda et une marge opérationnelle - toutes deux à 11% - relutives pour Chargeurs Fashion Technologies et pour le Groupe. Le rendement des capitaux employés ressort à 13%. PCC s'appuie sur un modèle à une faible intensité capitalistique et une forte génération de cash. Enfin, le prix d'acquisition, de 66 M$, est très raisonnable avec un ratio Valeur d'Entreprise/Ebitda de 7,5.

Boursier.com : Etes-vous satisfait des résultats 2017 ?

M.F. : En 2017, en franchissant de nouveaux seuils opérationnels à la hausse, avec un Ebitda désormais supérieur à 50 ME et un ROC au-delà de 40 ME, Chargeurs a confirmé la réussite de la profonde transformation initiée depuis fin 2015. Grâce à un modèle très solide d'excellence opérationnelle et en menant sa politique continue d'acquisitions, le Groupe poursuivra sa croissance en 2018 et au-delà.

Boursier.com : Comment évoluent vos principaux marchés ?

M.F. : Le marché de la protection de surfaces est structurellement en croissance avec la sophistication et le renouveau toujours plus rapide des surfaces à protéger. Malgré un dollar qui nous est défavorable en 2018, nous poursuivons notre croissance. Le marché du luxe et de la fast-fashion offre de nouvelles opportunités pour les acteurs les plus dynamiques et les plus agiles : l'acquisition de PCC est un atout pour notre métier dans cette chaîne de valeur en pleine révolution. Le marché des textiles techniques à destination de l'impression numérique continue de croître, nous sommes confiants dans la croissance de notre activité Technical Substrates, qui elle aussi bénéficie d'un positionnement renforcé avec la récente acquisition de Leach, leader des solutions de communication visuelle à destination de l'industrie du retail et des musées. Enfin, le prix de la laine ne cesse de monter, entraînant un certain ralentissement de nos ventes sans impact significatif sur le résultat opérationnel courant consolidé de Chargeurs.

Boursier.com : Quelle est votre feuille de route pour Chargeurs ?

M.F. : Notre stratégie consiste à créer des champions mondiaux dans des niches d'activité à forte valeur ajoutée. Dans ce cadre, en s'appuyant sur son programme d'accélération opérationnelle Game Changer et en menant une politique continue d'acquisitions, le Groupe s'est fixé pour objectif d'atteindre 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires à horizon 2022, tout en améliorant sa marge opérationnelle.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com