Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 16h42

Witbe -5,38% 4,920€

  • ALWIT - FR0013143872
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Marie-Véronique Lacaze, PDG de Witbe

Marie-Véronique Lacaze PDG de Witbe

Malgré le report de deux projets, l'exercice 2016 reste très bon !
Marie-Véronique Lacaze, PDG de Witbe

Boursier.com : Le report de deux projets majeurs en Amérique du Nord a plombé vos comptes 2016. Ces projets sont-ils perdus ?

M-V.L. : Ils sont reportés. Les deux projets se retrouveront probablement dans nos comptes en 2017. Les montants concernés sont compris entre 1 et 1,5 ME. Le décalage résulte d'éléments que nous ne maîtrisions pas, à savoir la restructuration au sein de nos grands clients télécoms et câblo-opérateurs. Notre relation avec eux demeure excellente et malgré ce report de deux projets, l'exercice 2016 reste très bon. Du point de vue des comptes, il n'est pas déficitaire et sur l'opérationnel, nous avons renforcé l'équipe commerciale.

Boursier.com : Vos marchés sont-ils en croissance ?

M-V.L. : Notre technologie est éprouvée et considérée comme utile par les clients qui déploient désormais plus de robots Witbe. Le marché devient maintenant mature. Les robots Witbe sont utilisés par plus de 300 clients dans 45 pays. Les systèmes de supervision classiques ne suffisent pas à assurer de bonnes diffusions vidéo. Un contrôle permanent est désormais nécessaire et indispensable sur tous les formats de vidéos ainsi que sur tous les terminaux. Witbe est le seul acteur permettant une telle solution aux grands acteurs câblo-opérateur ou télécoms. Nos robots reproduisent 24h/24 et 7j/7 des actions types d'utilisateurs et détectent en temps réel tout dysfonctionnement de service, alerte le fournisseur et analysent les causes.

Boursier.com : Concrètement votre carnet de commandes est-il rempli en ce début 2017 ?

M-V.L. : Nous avons débuté 2017 avec un " pipe " commercial particulièrement élevé pour cette période de l'année. Cela nous rend confiants pour afficher une perspective de croissance soutenue et rentable en 2017.

Boursier.com : Les charges ont progressé en 2016 passant de 8,41 à 9,11 ME. Le phénomène va-t-il se poursuivre, étant donné le développement de la force commerciale ?

M-V.L. : Oui, ce poste de dépenses devrait progresser dans la lecture des comptes 2017, puisque les recrutements ont essentiellement eu lieu sur le deuxième semestre 2016, et ne ressortent donc pas en année pleine dans les comptes annuels 2016. Il était essentiel pour Witbe de renforcer sa force commerciale, notamment aux Etats-Unis pour renforcer sa dynamique commerciale. Les investissements humains sont aujourd'hui finalisés et Witbe est correctement dimensionné aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, pour répondre à la demande du marché.

Boursier.com : Les autres charges progressent aussi de 19% à 4,5 ME. Pourquoi ?

M-V.L. : Cette progression est due à la croissance des dépenses, de publicité et marketing indispensables pour développer la notoriété de Witbe, mais aussi pour concevoir les outils marketing pour accompagner les partenaires. L'autre moitié résulte de frais divers comme ceux résultant de l'introduction en Bourse. J'ajoute que les frais fixes de structure ont pour leur part peu variés sur l'exercice.

©2017-2020,