»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/06/2019 à 17h35

Bilendi (ex-Maximiles) 0,00% 11,000€

  • ALBLD - FR0004174233
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Marc Bidou, PDG de Maximiles

Marc Bidou PDG de Maximiles

Optimiste concernant la croissance dans la Fidélisation, les Panels et le Mobile
Marc Bidou, PDG de Maximiles

Boursier.com : Le segment e-mailing n'a pas aussi bien performé que le reste du groupe en 2011...

M.B. : Pour Maximiles, ce segment ne représente que 12% du chiffre d'affaires, ce n'est donc pas significatif. Nous ne rentrons pas dans une logique de développement des volumes pour cette activité. On a subi une baisse des prix, qui semble stabilisée début 2012. L'activité ne nécessite pas d'investissements. L'activité n'est pas stratégique, mais nous la conservons.

Boursier.com : Les autres acteurs du secteur ne sont pas très optimistes concernant le mailing...

M. B. : Je ne suis pas non plus des plus optimistes concernant ce segment. Je pense qu'il se maintiendra à son niveau et n'affichera pas une croissance significative à moyen terme. Nous croyons beaucoup plus à l'expansion de nos offres dans la Fidélisation, les Panels et le Mobile.

Boursier.com : La Fidélisation, plus de la moitié du chiffre d'affaires, a, elle, tiré votre chiffre d'affaires vers le haut...

M.B. : Elle affiche 30% de croissance en organique, suite à des nouveaux contrats. Et devrait continuer à réalisé de belles progressions.

Boursier.com : Au sein de cette division quelle a été la performance de la filiale de cash-back, Fabuleos

M.B. : Fabuleos a connu une croissance très forte en 2011. L'activité est désormais rentable, mais reste modeste au sein du groupe, avec une taille en-deçà de ce qu'on pouvait espérer à son lancement. Ceci dit, elle nous fait gagner de l'argent !

Boursier.com : Où en êtes-vous de l'intégration de Dismoiou rachetée le 1er novembre?

M.B. : L'intégration se déroule bien. Il s'agit essentiellement d'une équipe technique et nous avons renforcé le pôle commercial. Nous avons signé un premier contrat important avec Coca-Cola pour des opérations de génération de trafic dans les restaurants et points de vente. Nous avions aussi réalisé une opération pour Subway en décembre. Un partenariat a par ailleurs été signé avec Peugeot-Citroën : Dismoiou est une des applications des systèmes embarqués sur le modèle 208.

Boursier.com : Pourquoi avoir mis l'accent sur le Mobile ?

M.B. : C'est stratégique. Le mobile, "c'est tout le monde et tout le temps"! Le canal de communication est beaucoup plus important que l'ordinateur sur lequel on n'est que quelques heures par semaine. La communication via mobile va devenir stratégique pour les annonceurs dans les années à venir. Internet a mis 10 ans à s'installer, je pense que le Mobile ne mettra que 4 à 5 ans car les intermédiaires comme Google, les régies publicitaires, etc... existent déjà ! Le secteur dispose déjà de la présence des acteurs nécessaires à son développement.

Boursier.com : Qu'avez-vous annoncé aux investisseurs pour 2012 ?

M.B. : Nous ne donnons pas de prévisions. Nous sommes optimistes concernant la croissance qui se fera dans la Fidélisation les Panels et le Mobile. Concernant la rentabilité, nous perdrons entre 500 KE et 1 ME dans le Mobile, selon la vitesse à laquelle nous nous développerons dans cette activité. Perdre de l'argent sur le Mobile, ce n'est pas grand-chose aux vues des perspectives qui s'offrent à nous.

Boursier.com : Les éventuelles acquisitions que vous évoqués seront-elles à nouveau dans le Mobile ?

M.B. : Dans les trois segments stratégiques. Tout est ouvert.

©2012-2019,

Partenaires de Boursier.com