Cotation du 03/12/2021 à 17h35

Grolleau +1,47% 9,640€

  • ALGRO - FR0014005ZM5
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Laurent Marbach, Président du Conseil d'administration et PDG de Grolleau

Laurent Marbach Président du Conseil d'administration et PDG de Grolleau

Grolleau est le leader de la borne de recharge électrique sur la voirie
Laurent Marbach, Président du Conseil d'administration et PDG de Grolleau

Boursier.com : Grolleau vient de lancer son introduction en Bourse. Sur quels marchés êtes-vous présents?

L.M. : Grolleau est une entreprise de 70 ans qui est aujourd'hui positionnée sur les marchés des équipements extérieurs hébergeant les technologies critiques : armoires extérieures urbaines et télécoms. Grolleau en installe chaque année plus de 15 000 en France. Cette offre a récemment été enrichie de noeuds de raccordement optique (NRO) nécessaires au déploiement de la fibre sur tout le territoire. En outre, Grolleau est devenu en 2021 le fabricant français numéro 1 des bornes de recharge électrique urbaines, fournissant en marque blanche plusieurs partenaires comme TotalEnergies ou Schneider par exemple. Ainsi, 20% des bornes de recharge installées sur la voirie ont été fabriquées par Grolleau.

Boursier.com : Vous comptez aussi vous déployer dans le domaine des datacenters. Expliquez-nous...

L.M. : Nous venons de lancer une offre de datacenters modulaires clés en main, pouvant être déployés partout sur le territoire en vue de gérer et de sécuriser le traitement des données, qui vont connaître une très forte croissance avec le développement de la 5G. Ces datacenters décentralisés sont un marché immense pour Grolleau, à déployer sur le territoire, répondant notamment à la problématique de souveraineté des données. Nous avons enregistré une 1ère commande en Côte d'Ivoire.

Boursier.com : Comment comptez-vous vous développer dans les bornes de recharge électriques?

L.M. : Nous avons fait le choix stratégique du co-développement et de la fabrication en marque blanche. Les industriels apprécient notre capacité à apporter des solutions industrielles réactives. Ce qui nous a permis de conclure des partenariats avec Schneider Electric, Bolloré, Lafon ou encore Total Energies. Des acteurs compétitifs qui nous permettent d'être le numéro 1 de la borne de recharge électrique sur la voirie. Nous lançons par ailleurs un projet "Puissance G" pour devenir l'intégrateur industriel français de référence dans le chargement "ultra-rapide".

Boursier.com : Quels objectifs annoncez-vous au Marché?

L.M. : 50 ME de chiffre d'affaires lors de l'exercice qui s'achèvera le 31 mars 2026. Nos relais de croissance sont, entre autre, à l'international où nous souhaitons accélérer, en Allemagne et au Royaume-Uni notamment, mais aussi en Afrique. A plus court terme, les Télécoms avec le déploiement de la Fibre, de la 5G, le Smart Grid, les infrastructures de mobilité électrique et les programmes de "ville intelligente" pour le Grand Paris et les JO 2024 seront des facteurs de soutien. Nous pensons atteindre 30 ME de chiffre d'affaires lors de l'exercice en cours qui clôturera le 31 mars 2022, avec un taux de marge d'EBE entre 4 et 5%.

Boursier.com : Vous ne levez que 8 ME, montant qui peut paraitre finalement faible par rapport à vos ambitions...

L.M. : Le montant est adapté à notre objectif de financement de notre croissance devant nous permettre d'atteindre les 50 ME de chiffre d'affaires au 31 mars 2026. Il inclut la possibilité d'une acquisition de petite taille qui, elle, n'est pas prise en compte dans les 50 ME qui constituent notre objectif.

©2021