Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 19/01/2021 à 17h35

Biosynex +0,95% 21,200€

  • ALBIO - FR0011005933
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Larry Abensur, PDG de Biosynex

Larry Abensur PDG de Biosynex

Une complémentarité entre tests et vaccins contre la Covid-19
Larry Abensur, PDG de Biosynex

Boursier.com : Est-ce que les vaccins contre la Covid-19 signent la fin programmée des tests et de l'eldorado pour Biosynex ?

L.A. : Non. Il y a une vraie complémentarité entre tests et vaccins. Il y a une réalité : tout le monde ne veut pas se faire vacciner et ces gens-là auront besoin de tests. Et puis si on se fait vacciner, on ne connaît pas la durée de protection des vaccins. Dans tous les cas, les tests semblent devoir rester utiles. Par ailleurs, dans le cadre du plan de vaccination, le test sérologique trouve de l'intérêt : la présence d'anticorps donne une information sur le statut immunitaire et est alors un argument pour ne pas se faire vacciner si la personne est réticente à la vaccination.

Boursier.com : Que répondez-vous aux critiques concernant l'efficacité des tests antigéniques ?

L.A. : Nous apportons des solutions performantes, c'est notre métier depuis 15 ans... Il est vrai que l'ANSM semble faire le ménage parmi les tests, en éliminant ceux ne répondant pas à des critères d'efficacité. Le marché étant énorme, il a attiré nombre d'intervenants et parmi eux certains peu qualifiés, qui se sont improvisés fournisseurs de tests Covid. Logiquement ils n'ont pas eu la capacité d'évaluer les performances.

Boursier.com : L'explosion des ventes vous fait désormais viser de 150 à 170 ME de chiffre d'affaires cette année, contre 100 ME auparavant. Les choses allant tellement vite, on a envie de vous demander si l'objectif est toujours celui-là!

L.A. : Nous dépasserons les 150 ME de chiffre d'affaires. C'est notre engagement. Il faut se rendre compte que cela représente presque 5 fois le chiffre d'affaires de l'an passé, avec un périmètre assez comparable. Nos frais, eux, n'ont pas été multipliés par 5 !

Boursier.com : La barre est extrêmement haute désormais pour 2021. La forte croissance doit encore vous porter au 1er semestre, mais après?

L.A. : L'exercice 2021 sera de nouveau très marqué par la Covid. Notre forte croissance devrait continuer au premier semestre, avant que les ventes ne se tassent logiquement au fur et à mesure de l'avancée de l'année. Mais Biosynex aura changé de dimension entre temps : nous aurons effectué des investissements technologiques sur les tests rapides automatisés, en immunologie comme en PCR... Notre base de clientèle de pharmacie aura explosé, de même pour les laboratoires. Notre notoriété a aussi été dopée et notre image est excellente car la société a été énormément mise en avant. Les tests rapides, eux-mêmes, ont acquis une vraie notoriété. On peut donc comprendre qu'un retour à la normale des ventes se fera sur des niveaux plus élevés que ceux de l'avant Covid.

Boursier.com : La chute de vos ventes liées au Covid-19 parait donc inéluctable dès 2021...

L.A. : Comme pour la grippe où nous diffusons des tests, la Covid-19 demeurera et ses tests avec elle. Je ne sais pas ce que représenteront les volumes résiduels de tests une fois la logique de vaccination entérinée, mais une chose est sûre : Biosynex aura la part belle.

Boursier.com : Vous avez pris une participation au capital de l'américain ProciseDx. Que vous apporte cette société?

L.A. : Le but est de continuer à nous positionner sur des technologies très avant-gardistes nous permettant de viser des marchés mondiaux. Il s'agit d'une équipe américaine de très haut niveau dans l'immunologie, avec beaucoup d'applications dont un petit automate rapide... L'opération nous permet d'adresser le marché américain. Les perspectives sont mondiales. Il ne s'agit pas du seul investissement que nous souhaitons réaliser. En France, de très belles start-ups innovantes ont besoin de s'adosser à un groupe structuré. Pas seulement dans l'immunologie, mais aussi dans l'univers de la PCR, le diagnostic moléculaire, où nous recherchons des technologies.

©2020-2021,