Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 17h01

Biosynex -0,98% 10,100€

  • ALBIO - FR0011005933
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Larry Abensur, PDG de Biosynex

Larry Abensur PDG de Biosynex

Une augmentation de capital à laquelle nous avons souhaité faire participer largement nos actionnaires
Larry Abensur, PDG de Biosynex

Boursier.com : Quel est l'objet de l'augmentation de capital de 3,40 ME que vous lancez du 6 au 14 décembre ?

L.A. : L'accélération attendue de l'activité, suite aux acquisitions stratégiques que nous avons réalisées cette année, nécessite aujourd'hui de renforcer les capacités financières de Biosynex. Cette augmentation de capital de 3,4 ME vise à renforcer les fonds propres afin de financer son pipeline de développement de produits innovants (obstétrique, infectieux), le lancement de nouveaux produits (gammes d'autotests et de doctor tests, test de prématurité, automates d'urgence ) et le développement commercial tant en France qu'à l'international. Elle vise également à financer la restructuration du groupe et sa rationalisation à l'issue des fusions afin de maximiser les synergies. Début 2017 Biosynex deviendra une entité unique et homogène, avec une image plus forte, une équipe managériale renforcée, des processus internes et une productivité améliorés.

Boursier.com : Pourquoi avoir consenti une si forte décote sur le prix des titres à 2,10 Euros ?

L.A. : Une décote de 25% est de pratique usuelle lors d'une augmentation de capital sur Alternext. Mais compte tenu des perspectives, ce cours très avantageux représente une opportunité à laquelle nous avons souhaité faire participer largement nos actionnaires. Les fondateurs ont également l'intention de participer très significativement à cette opération et en ont garanti le succès.

Boursier.com : Où en sont les demandes de l'ANSM qui avait demandé le retrait du marché d'un certain nombre de vos produits ? Cela va-t-il peser sur le chiffre d'affaires ?

L.A. : Elles sont en cours de traitement, nous avons amélioré le suivi de notre sous-traitant et nous complétons la documentation technique pour répondre aux exigences de notre autorité. Nous prévoyons de nous mettre en conformité avec les exigences de l'ANSM en 2017 mais quoi qu'il en soit nous n'avons pas pris en compte ces ventes dans nos prévisions 2017.

Boursier.com : L'objectif de 30 ME de chiffre d'affaires est-il confirmé pour 2016 ?

L.A. : Notre CA sera naturellement en progression sensible mais nous ne pouvons pas encore nous prononcer à ce stade sur l'atterrissage à fin 2016. Nous concentrons prioritairement nos efforts sur le redressement de la rentabilité.

Boursier.com : Avez-vous plus de précision à donner au Marché sur la date de lancement de l'auto-test HIV, que vous comptiez initialement commercialiser début 2016 ?

L.A. : Nous espérons pouvoir effectuer ce lancement en 2017. Outre l'autotest HIV, nous avons d'autres échéances importantes en 2017 pour nos produits phares protégés par nos propres brevets. Nous prévoyons de terminer les études cliniques en Amérique du Nord de notre test de rupture des membranes foetales au premier trimestre 2017 pour soumissions FDA et Santé Canada. Nous lancerons également en 2017, notre test prédictif d'accouchement imminent basé sur une technologie de rupture...

©2016-2020,