Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/08/2020 à 14h10

Onxeo (ex-BioAlliance Pharma) -1,51% 0,654€

  • ONXEO - FR0010095596
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Judith Greciet, Directeur Général d'Onxeo

Judith Greciet Directeur Général d'Onxeo

Une trésorerie qui peut accompagner nos développements jusqu'au début 2018
Judith Greciet, Directeur Général d'Onxeo

Boursier.com : Onxeo a terminé l'exercice 2016 avec un peu moins de 30 ME de Trésorerie, aurez-vous besoin de faire appel au Marché en 2017?

J.G. : Comme pour toute biotech, le financement de la recherche précède la création de valeur. Nous avons aujourd'hui la chance d'avoir une trésorerie qui peut accompagner nos développements jusqu'au début 2018. D'ici là, nous attendons plusieurs résultats précliniques et cliniques qui devraient constituer de vrais points d'inflexion et sont susceptibles d'ouvrir plusieurs voies de financement. L'appel au marché fait partie des options possibles, mais notre portefeuille diversifié nous ouvre aussi d'autres options. Dans tous les cas, nous essayons de faire correspondre les solutions dilutives avec une réelle création de valeur additionnelle.

Boursier.com : Comment évolue votre consommation de Trésorerie?

J.G. : Notre consommation nette de trésorerie reste stable, entre 20 et 22 ME par an. Nous gérons nos ressources en bon " père de famille ", même s'il est parfois frustrant de ne pas pouvoir accélérer autant qu'on pourrait le souhaiter sur certains programmes très prometteurs.

Boursier.com : Quels sont les grands événements du newsflow d'Onxeo dans les mois à venir?

J.G. : Notre stratégie de diversification commence à porter ses fruits, à la fois en termes de réduction des risques, mais aussi en termes de richesse du newsflow. Nos équipes font progresser en parallèle les plans de développement de nos trois programmes-clés, Livatag, Beleodaq et AsiDNA, ce qui nous permet de prévoir un nombre conséquent de milestones sur les prochains 12 à 18 mois. Béléodaq est en développement pour une formulation orale et en cours d'expérimentation préclinique pour évaluer son intérêt sur différentes tumeurs solides. De premiers résultats sont attendus avant l'été. La seconde phase de ce programme préclinique visera à évaluer l'intérêt en association avec des " immune checkpoints ", et les résultats sont attendus à l'automne. Cette activité préclinique ciblée devrait nous permettre de débuter un essai clinique de Beleodaq par voie orale dès la fin cette année. AsiDNA, notre inhibiteur de réparation de l'ADN tumoral, est lui aussi en phase de développement intense. Après la première étape qui visait à optimiser le processus de production, nous disposons maintenant de lots GMP nous permettant de poursuivre le développement préclinique et clinique. Les données précliniques d'AsiDNA par voie intraveineuse sont attendues également avant l'été, notamment sur la recherche d'amplification de l'effet (synergie) en association avec d'autres classes thérapeutiques (chimiothérapie, inhibiteur de PARP et immune checkpoints). Là encore, ces données devraient nous permettre de lancer une phase I chez l'homme en fin d'année pour démontrer la tolérance et l'activité d'AsiDNA administré par voie systémique.

Boursier.com : Comment se déroule l'étude de phase III " ReLive "?

J.G. : Livatag, dont la phase III (étude ReLive) progresse comme prévu. La randomisation des 390 patients s'est terminée fin janvier et l'atteinte du seuil des 285 évènements devrait nous permettre d'être en mesure d'annoncer les premiers résultats de cette phase III dans le traitement du cancer primitif du foie à partir de mi-2017. Il s'agira bien sûr d'un catalyste majeur pour Onxeo, que nous attendons avec autant d'impatience que le marché...

Boursier.com : Pouvez-vous rappeler les différentes études cliniques que vous menez et leurs avancées?

J.G. : Notre programme le plus avancé est l'étude de phase III ReLive de Livatag. Nous attendons les premiers résultats en milieu d'année, mais l'étude va se poursuivre encore plusieurs mois, pour le traitement et le suivi de tous les patients randomisés dans cette étude. Sur Béléodaq dans le lymphome à cellules T périphériques, indication approuvée aux Etats Unis en seconde ligne de traitement, Spectrum, notre partenaire américain travaille sur une étude de phase III en première ligne de traitement dans cette même indication. Onxeo soutient son partenaire dans cette préparation, mais l'effort repose avant tout sur Spectrum, détenteur de l'AM aux Etats-Unis. Notre activité sur nos autres programmes, Bélodaq Oral en association avec d'autres agents anti-cancéreux et AsiDNA, est préclinique et l'initiation de phases cliniques est prévue fin 2017.

©2017-2020,