»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/06/2019 à 09h46

Netgem -0,49% 1,025€

Joseph Haddad, Président de Netgem

Joseph Haddad Président de Netgem

Un nouveau chapitre de l'histoire de Netgem a débuté...
Joseph Haddad, Président de Netgem

Boursier.com : Pourquoi vos ventes ont-elles fortement reculé en 2018 ?

J.H. : La baisse de vente des box est liée à la fin d'un cycle de déploiement de la part de nombreux grands opérateurs. Compte tenu de son positionnement, Netgmen a tendance à amplifier les investissements des opérateurs télécoms. A noter que notre activité box est essentiellement tournée vers l'international. Par ailleurs, un phénomène de concentration concerne les fabricants de box. Le nombre d'acteurs en Europe s'est sensiblement réduit... Historiquement, notre approche dans les box visait à prendre position dans l'univers de la maison connectée. Avec la montée en puissance de la fibre, l'exercice 2018 atteste qu'un nouveau chapitre de l'histoire de Netgem a débuté...

Boursier.com : Pouvez-vous détailler votre positionnement dans la fibre ?

J.H. : La fibre bouleverse en profondeur la chaîne de valeur et le rôle des différents acteurs évoluant dans ce métier. Il a été décidé d'investir de l'argent public pour que tous les foyers français puissent avoir accès à la fibre. Dans les zones urbaines, ce sont les opérateurs privés qui se chargent du déploiement. Mais sur le reste du territoire, qui rassemble plus de la moitié des foyers français, un Réseau d'Initiative Public est en train de voir le jour. La Commission Européenne a notamment prévu d'investir 300 Milliards d'Euros d'ici 2025 sur le vieux continent dans ce domaine. En France, des sociétés d'ingénierie et des entreprises de travaux publics se chargent de la construction des réseaux. De manière non discriminatoire, des opérateurs de services peuvent alors déployer leur offre. En association avec la Caisse des Dépôts, Netgmen s'est positionné très tôt avec Vitis et sa marque commerciale Videofutur.

Boursier.com : Quel est le rythme de déploiement de la fibre ?

J.H. : L'Etat entend couvrir la totalité du territoire français d'ici 2025. Sur un marché potentiel d'à peu près 13 millions de foyers, la barre du million de foyers connectés à la fibre devrait être atteinte courant 2019. On se situe donc au début d'un important cycle de croissance ...

Boursier.com : Où se situe Vitis dans son univers concurrentiel ?

J.H. : Cette activité a commencé à prendre son envol en 2018 avec un chiffre d'affaires de 10,2 Millions d'Euros contre 5,6 Millions d'Euros en 2017, soit +82%. A travers Vitis, il s'agit d'une véritable mutation du modèle de Netgem vers la fourniture de services. Aujourd'hui, Vitis est le premier opérateur alternatif de services dans la fibre. Dans le cadre de sa feuille de route, Vitis vise un chiffre d'affaires de 30 Millions d'Euros en 2021. A noter qu'en apportant sa plateforme Cloud à Vitis, Netgmen va devenir majoritaire dans cette société en montant à 53,2% du capital.

©2019,

Partenaires de Boursier.com