»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/10/2018 à 17h35

Lectra -1,58% 18,700€

Jérôme Viala, directeur général adjoint de Lectra

Jérôme Viala directeur général adjoint de Lectra

Un dividende représentant environ 40% du résultat net
Jérôme Viala, directeur général adjoint de Lectra

Boursier.com : Comment peut-on résumer l'exercice 2017 pour Lectra ?

J.V. : Nous avons atteint nos objectifs en ce qui concerne la croissance de l'activité ou la progression des résultats. Le chiffre d'affaires atteint 277,2 Millions d'Euros, en hausse de 8% par rapport à 2016. De son côté, le résultat opérationnel s'élève à 39,3 Millions d'Euros en croissance de 10%. D'un point de vue qualitatif, nous sommes également satisfaits des réalisations 2017. En revanche, nous sommes déçus de l'évolution de la gamme FocusQuantum, une nouvelle génération de machines de découpe d'airbag. Alors que 10 machines avaient été commandées en 2016, seulement 7 l'ont été en 2017. Ce phénomène est lié au boycott des marques automobiles coréennes en Chine ainsi qu'à des soucis ponctuels dans nos relations avec Autoliv, le numéro 1 mondial des airbags.

Boursier.com : Vous avez également souffert des parités monétaires...

J.V. : L'appréciation de l'Euro face au Dollar est un élément défavorable pour Lectra dans la mesure où nous produisons en France. Mais, je le répète, nous sommes satisfaits de l'exercice 2017. Les commandes de nouveaux systèmes ont augmenté de 15%. Toutes les régions ont progressé, en particulier la Chine qui affiche un score de +36%. La génération de free cash-flow atteint un niveau record à 33,2 Millions d'Euros. Enfin, le bilan de Lectra est plus fort que jamais avec une trésorerie nette de près de 100 Millions d'Euros.

Boursier.com : Que comptez-vous faire de ce cash ?

J.V. : Cette importante trésorerie permet de verser aux actionnaires un dividende représentant autour de 40% du résultat net. Nous comptons également être plus actifs sur le sujet de la croissance externe. Nous recherchons des sociétés détenant une technologie ou des produits susceptibles de renforcer nos compétences. A ce titre, l'acquisition de la société italienne Kubix Lab améliore avantageusement l'offre PLM dans la partie mode-habillement. En portant le gearing de Lectra à 50% des fonds propres, nous pourrions mobilier entre 150 et 200 Millions d'Euros.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions 2018 ?

J.V. : Cette année, nous allons lancer de nouveaux produits dédiés à la salle de coupe qui intègrent les concepts de l'industrie 4.0. Nous allons également lancer des services additionnels dans la mode-habillement en mode SaaS. Ces nouveautés sont la conséquence du renforcement des investissements en RetD décidés il y a quelques années. Pour 2018, nous avons pour objectif une croissance, à données comparables, du chiffre d'affaires de 6% à 10% et une hausse du résultat opérationnel courant de 7% à 15%. La société a établi ses scénarios 2018 sur la base des cours de change au 31 décembre 2017, à savoir 1,20 Dollar pour 1 Euro...

©2018,

Partenaires de Boursier.com